Trey Burke : « Je veux devenir un franchise player »

Trey Burke n’est peut-être pas le plus grand ou le plus costaud, mais il a un cœur énorme et il espère bien le prouver aux scouts.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
Trey Burke : « Je veux devenir un franchise player »
Malgré le parcours incroyable de Michigan durant la dernière March Madness et les performances de Trey Burke, élu meilleur joueur NCAA de l’année, certains scouts ont toujours des doutes concernant l’impact qu’il pourrait avoir en NBA. Pas à cause de ses qualités ni de son mental, mais à cause de ses dimensions modestes (environ 1,83 m). C’est déjà cette même raison qui avait permis à Michigan de le recruter alors que d’autres universités n’avaient pas fait de lui une priorité. Malgré tout, Trey conserve toujours la même confiance inébranlable en ses capacités.
« De nombreuses équipes s’inquiètent de ma taille et en font toute une histoire. Mais on ne peut pas mesurer la taille de mon cœur et c’est avec ça que j’ai toujours joué », a-t-il expliqué durant le Draft Combine.   « J’ai toujours été petit pour mon poste. »
Et malgré tout, ça ne l’a jamais empêché, jusqu’à présent, d’être un joueur d’impact et de contribuer à faire gagner ses équipes. En NBA, d’autres joueurs de « petite taille » ont déjà réussi à s’adapter et à continuer à être dominants. Au final, Burke pourrait même trouver plus d’espaces à exploiter au niveau supérieur mais ce qui fera la différence pour lui, sera de voir s’il parviendra rapidement à se faire au changement de rythme et à la vitesse avec laquelle les failles défensives se referment. En tout cas, s’il y a bien une chose dont les scouts n’ont aucune raison de douter, c’est de l’assurance du bonhomme. Il a d’ailleurs expliqué qu’il pourrait bien entendu accepter de débuter comme meneur remplaçant… mais que ça ne durerait sûrement pas longtemps.
« J’ai bien l’intention d’être un starter au bout du compte. Le mec devant moi devra encaisser de me jouer tous les jours à l’entraînement parce que je voudrai prendre son spot. Il y a des mecs dans cette ligue qui sortent du banc et qui ont un impact sur le jeu. »
Trey Burke ajoute même qu’il se verrait bien devenir le 1er pick de la prochaine draft NBA.
« C’est mon but. Je me souviens quand Allen Iverson a été drafté en premier. Les gens disaient qu’il était trop petit. Je ne me compare pas à lui, mais ça serait quelque chose de formidable, ce serait un grand honneur d’être retenu en premier. »
Pour l’instant, c’est toujours Norlens Noel qui est annoncé comme le potentiel premier choix de la draft, mais si l’équipe qui récupère le 1er pick a déjà ce qu’il faut dans son secteur intérieur, Trey Burke pourrait éventuellement avoir sa chance. Quoi qu’il arrive, il se voit comme un joueur majeur en NBA.
« Je veux essayer de devenir un franchise player. Damian Lillard a été élu rookie de l’année, pourtant les gens disaient qu’il sortait d’une conférence qui était trop faible et il y avait beaucoup de doutes autour de lui. C’est de genre de choses qui me motivent. Tout est possible tant que tu fournis le travail. »
Si ça ne dépend que de ça, alors Trey Burke a effectivement toutes les chances de son côté.

Trey Burke au Draf Combine

[youtube hd="1"]http://www.youtube.com/watch?v=KBGRGilble4[/youtube]
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest