Que va devenir Andrew Wiggins ?

L'arrivée de LeBron James change-t-elle les perspectives d'Andrew Wiggins ? Le numéro 1 de la Draft va-t-il seulement rester dans l'Ohio ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Presque 10 paragraphes et pas un mot pour celui qui était censé, à terme, prendre sa place dans le coeur des fans de Cleveland. Même poste, même potentiel athétique ou presque. Andrew Wiggins est comparé à LeBron James depuis son arrivée au lycée de Huntington Prep. Alors que la possibilité de marcher dans les pas d'un joueur déjà culte lui a été offerte par le biais de la Draft, le jeune Canadien doit être en train de cogiter. Le "Chosen One" est de retour au pays, comme il l'a annoncé dans une missive qui a secoué la planète basket vendredi après-midi. On peut désormais se demander ce qu'il va advenir de Wiggins maintenant que le joueur le plus populaire de sa génération a décidé de revêtir à nouveau le maillot des Cavs, 4 ans après son départ houleux. Trois hypothèses se dégagent à ce jour.

Hypothèse numéro 1 : Andrew Wiggins est tradé

Immédiatement après la parution de la lettre de LeBron dans Sports Illustrated, Bill Simmons a évoqué une possibilité qui parait tout à fait crédible. Si James ne s'est pas déclaré excité ou heureux d'évoluer avec Andrew Wiggins comme on aurait pu le penser, c'est peut-être parce qu'il sait que le prodige de l'Ontario n'est désormais plus qu'une monnaie d'échange. Le "Sports Guy" estime que l'ailier de 19 ans est aujourd'hui une monnaie d'échange parfaite pour attirer un autre gros poisson du marché : Kevin Love. Si le Californien n'a jamais montré le moindre enthousiasme à l'idée de rejoindre l'Ohio, sa position pourrait changer avec le retour de LeBron James. Minnesota serait plus qu'heureux de récupérer Wiggins plutôt que de conserver un joueur mécontent et qui n'a plus foi en ses dirigeants. Wiggins et James évoluent, pour le moment, au même poste sur le terrain et l'envie de ne pas faire doublon pourrait subitement prendre Dan Gilbert et son GM. On imagine que Cleveland ne serait pas contre ajouter un All-Star capable de rendre sa raquette un peu plus crédible et d'épauler "King James".
Also - VERY interesting that LeBron didn't mention Wiggins or Bennett in that mini-essay. Makes me wonder if Kevin Love is the next domino. — Bill Simmons (@BillSimmons) July 11, 2014
 

Hypothèse numéro 2 : Andrew Wiggins reste pour jouer les doublures

Il y a quelques jours, les Cavs annonçaient qu'ils ne souhaitaient pas trader Andrew Wiggins. C'était certes avant d'annoncer le retour de LeBron James, mais on peut penser que David Blatt saura convaincre le Canadien d'être un 6e homme de luxe capable de faire souffler LeBron voire de l'épauler sur certaines séquences avec un James en poste 4 ou en point forward comme il l'a déjà fait à Miami. Cette solution aurait pour avantage de préparer l'avenir, LeBron étant mine de rien plus proche de la fin de sa carrière que du début. Attention tout de même à ne pas frustrer un joueur qui, grâce à son statut de numéro 1 de Draft, s'attendait sans doute à être titulaire indiscutable au sein d'une franchise dont il serait le porte-étendard...

Hypothèse numéro 3 : Andrew Wiggins change de poste

Depuis son arrivée à Kansas, quelques experts du basket universitaire ont pointé du doigt quelques lacunes qui pourraient empêcher Andrew Wiggins d'être un poste 3 efficace, notamment sur le plan offensif. Son potentiel défensif, en revanche, parait sans limites et il pourrait justement l'utiliser pour devenir un poste 2 hyper complet et capable de stopper la plupart des meilleurs arrières de la ligue. Avec cette transformation, les Cavs pourraient alors trader Dion Waiters (ou en faire un 6e homme, ce qu'il acceptera sans doute difficilement) pour former un 5 de départ assez jeune et séduisant : Kyrie Irving - Andrew Wiggins - LeBron James - Tristan Thompson - Anderson Varejao.
Afficher les commentaires (41)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest