Le Jazz est prêt à faire exploser son effectif sans laisser de survivant

Le Jazz est prêt à faire exploser son effectif sans laisser de survivant

Avec le départ de Rudy Gobert et le potentiel trade de Donovan Mitchell, tous les vétérans du Utah Jazz sont sur la ligne des transferts.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Danny Ainge fait rarement les choses à moitié. Après le transfert de Rudy Gobert, qui a permis à la franchise de récupérer de nombreux picks, le Utah Jazz semble parti pour tout reconstruire. La perspective d’un trade de Donovan Mitchell, potentiellement aux Knicks, a ouvert la porte à une explosion totale du roster. Et pour cela, l’intégralité des vétérans de l’effectif est disponible sur le marché.

Personne n’est intouchable, d’après The Athletic. Absolument personne. Un dénouement anticipé dès la fin de la saison, qui a tout son sens dans le contexte actuel. Le front office l’a même fait comprendre de manière assez ouverte il y a peu de temps.

"Le changement est inévitable en NBA. […] Les choses évoluent en NBA, donc je ne pourrais pas dire que qui que ce soit est [intouchable], a récemment déclaré Justin Zanik, General Manager du Jazz.

De nombreuses pièces de valeur

Patrik Beverley et Malik Beasley, arrivés en échange de Gobert, sont notamment des pièces qui intéressent plusieurs équipes. Jordan Clarkson, sixième homme de l’année en 2021, est lui aussi très convoité. Il dispose d’une player option de 14 millions de dollars pour 2023-2024. Le Jazz a donc tout intérêt de le transférer avant qu’il n’ait la possibilité de quitter le navire.

Clarkson s’est révélé particulièrement précieux en playoffs. Sa moyenne de 16 points à 38,9% à trois points en postseason parle d’elle-même. Le Jazz peut certainement trouver des picks pour le lancement de sa reconstruction en échange de ce joueur et des autres.

Utah tentera sans doute de se débarrasser de Bojan Bogdanovic, qui arrive dans la dernière année de son contrat. Lieutenant offensif de Donovan Mitchell, il est l’un des meilleurs tireurs de la ligue en catch-and-shoot. Des talents très recherchés à l’aile. Il affiche 18,1 points de moyenne à 38,7% à trois points cette saison.

Mike Conley fait également partie des joueurs à surveiller dans l’effectif du Jazz. Le meneur est considéré comme le principal candidat pour un transfert depuis la fin de l’exercice. Cela pourrait bientôt se concrétiser. À bientôt 35 ans, son salaire de 22,6 millions de dollars en 2022-2023, et partiellement garanti l’année suivante, en fait au contraire un asset parfait pour un trade.

Avec des moyennes de 13,7 points et 5,3 passes à 40,8% à trois points cette saison, Conley continue d’évoluer à un niveau convaincant. Les Cavaliers, notamment, sont sur le dossier depuis la fin de l’année. Récemment, ils auraient même discuté avec le Jazz d’un sign-and-trade qui enverrait Collin Sexton à Utah et Conley à Cleveland.

Rudy Gay est aussi un joueur d’expérience qui pourrait permettre au Jazz de récupérer un tour de draft. Son contrat de 6,2 millions de dollars pourrait intéresser un contender qui cherche à parfaire son roster.

Avec tous ces joueurs, Danny Ainge pourra sans doute constituer un beau stock de picks pour les années à venir. Il en a déjà reçu 4, en plus d’un swap, en provenance du Minnesota et devrait en attendre un certain nombre du trade de Donovan Mitchell. Très rapidement, Utah peut se faire une place parmi les meilleurs projets de reconstruction de la ligue.

Donovan Mitchell est-il un franchise player ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest