Zach LaVine et les Bulls au bord de l’implosion ?

Zach LaVine et les Bulls au bord de l’implosion ?

Entre un début de saison raté et des crispations en interne, la situation se tend entre les Chicago Bulls et l'arrière Zach LaVine.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs

Depuis le début de la saison, les Chicago Bulls incarnent une énorme déception. Malgré la victoire acquise face au Miami Heat (113-103) la nuit dernière, la franchise de l'Illinois affiche un bilan décevant : 12 victoires pour 18 défaites. Une situation qui crée de la frustration, notamment avec l'arrière Zach LaVine.

En seulement quelques heures, plusieurs rapports ont ainsi révélé des crispations en interne, notamment autour de l'ex-joueur des Minnesota Timberwolves. Tout d'abord, le journaliste de The Athletic Shams Charania a expliqué que les Bulls ont organisé plusieurs réunions afin de régler leurs problèmes.

LaVine et DeMar DeRozan ont notamment eu des échanges en face à face pour tenter de mettre la machine en route. Mais ce n'est pas tout, dans la foulée, l'insider de NBC Sports Chicago KC Johnson a assuré que plusieurs joueurs ont exprimé une forte frustration envers LaVine à la mi-temps du lourd revers face aux Minnesota Timberwolves (136-150) dimanche.

"Je pense que tout le monde passe par des hauts et des bas, comme toutes les équipes. Il est évident que si nous ne gagnons pas de matches, tout le monde ne va pas être content. Ce ne sera pas aussi beau qu'avant. Quand vous gagnez des matches, c'est tout un spectacle.

Mais quand vous perdez des matches et que vous essayez de faire les mêmes choses, c'est la tourmente. Tout le monde a le droit d'avoir sa propre opinion. Personnellement, je garde la tête basse. Je travaille sur mon jeu et j'essaie d'aider mon équipe.

J'essaie d'aider à diriger l'équipe. C'est ma position. J'essaie juste de prendre les choses au jour le jour et d'évaluer comment nous nous en sortons. Il y a un certain niveau de frustration chez les gens qui essaient de comprendre ce que nous pouvons faire pour aider à redresser le navire.

Je pense qu'avec les joueurs que nous avons, nous essayons de nous renvoyer la balle pour redresser le navire. Nous avons ce type de gars, ce type de mentalité où chacun d'entre nous a été l'option numéro un dans une équipe auparavant et ensuite nous nous rassemblons tous collectivement.

Il ne s'agit pas d'une seule personne. Il faut que nous soyons tous une unité. Je pense que c'est ce que les gars essaient de comprendre pour aider le groupe", a répondu Zach LaVine.

Replay Late Session : les équipes qui doivent tanker, le top 100 et nos All-Stars

Tout casser avant la deadline ?

Malgré ce discours, le problème serait plus profond. Toujours d'après Charania, il existe une vraie déconnexion entre LaVine et la direction des Bulls. Quelques semaines après une prolongation à 215 millions de dollars sur 5 ans, le talent de 27 ans ne se trouve visiblement plus sur la même longueur d'onde que ses dirigeants.

Deux points de vue bien différents qui entraîneraient une fracture entre les deux camps. Bien évidemment, de telles informations confirment le ressenti depuis plusieurs semaines : Chicago pourrait bien imploser avant la deadline des trades en février. On le sait, plusieurs écuries (Lakers et Knicks) surveillent attentivement l'évolution du cas Bulls.

Si la formation ne retrouve pas de meilleurs résultats, Nikola Vucevic, DeRozan, Alex Caruso et même Zach LaVine seront tous des candidats à un départ. Et une reconstruction pourrait finalement devenir la meilleure des idées pour cette équipe.

Car actuellement, elle se trouve dans un entre-deux néfaste à la construction d'un projet : trop forte pour tanker, trop faible pour nourrir des ambitions. Une situation impossible à tenir sur la durée. La preuve avec les tensions en interne ces derniers temps...

Pourquoi les Chicago Bulls feraient mieux de tout casser

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest