Zion Williamson provoque un début d’embrouille en claquant un 360

Les Phoenix Suns ont considéré le gros dunk de Zion Williamson dans les dernières secondes comme un manque de respect.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Zion Williamson provoque un début d’embrouille en claquant un 360

« Statement win », comme disent les Américains. Déjà passés premiers à l’Ouest, les New Orleans Pelicans ont remporté le choc de la soirée en battant les Phoenix Suns (128-117) sous l’impulsion d’un excellent Zion Williamson, auteur de 35 points. La franchise de Louisiane carbure en ce moment. Elle reste sur six victoires de suite et elle fait office de prétendant sérieux au sein de sa Conférence.

La rencontre a aussi été marquée par un attroupement au centre du terrain et quelques mots doux échangés une fois le buzzer retenti. En effet, les joueurs de l’Arizona n’ont pas apprécié que Zion claque un dunk très spectaculaire alors que la rencontre était déjà pliée.

« C’était terminé et ils ont continué à jouer. J’ai l’impression qu’il n’y avait aucun fair-play de leur part. On n’a pas aimé », notait Cameron Payne.

« Ils n’ont qu’à revenir en défense s’ils ne veulent pas que l’on dunke », rétorquait CJ McCollum.

Ironiquement, ce n’était pas la seule polémique de la soirée. Rudy Gobert a été rabroué par Malik Beasley à Salt Lake City pour les mêmes raisons. Sauf que lui n’a pas lâché un 360.

Retour réussi à Utah et mini polémique pour Rudy Gobert

Parmi les joueurs prompts à venir s’embrouiller, on retrouvait José Alvarado et Chris Paul. Les deux hommes ont un passif. En effet, le vétéran a cassé une dent du jeune meneur des Pelicans en lui donnant un coup de coude au visage lors des derniers playoffs. La série entre les deux équipes, gagnée par les Suns en l’absence de Zion Williamson, a visiblement donné une autre saveur à la rencontre d’hier soir.

« C’est vrai que ça ne me ressemblait pas », avouait la superstar au sujet de l’action de la discorde. « Je l’admet. Mais vous savez, j’étais dans le vestiaire avec mes frères quand les Suns nous ont éliminé la saison dernière. C’étaient des moments difficiles à vivre. Je me suis laissé emporter. »

On aime bien cette atmosphère un peu tendue, surtout qu’il n’y a au final pas eu de bagarre et tant mieux. Ce serait intéressant que ces deux formations se retrouvent en playoffs.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest