105 BOS
87 PHI
108 GSW
100 OKC

Les 8 matches immanquables des Lakers

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Les Los Angeles Lakers vont être l'équipe la plus scrutée de ce début de saison en NBA, présence de LeBron James oblige. On a ciblé 8 rencontres immanquables des Angelenos.

1- Le 4 novembre, contre les Raptors

Pourquoi on a hâte : juste une petit contrôle de routine pour vérifier que LeBron est toujours le papa des Raptors. Toronto a tellement fait de cauchemars du "King" avec le maillot des Cavs, qu'on a envie de checker si le charme (ou le vaudou) opère toujours dès que James croise des dinos sur sa route.

X-Factor : ce sera la première fois qu'il affronte des Raptors avec Kawhi Leonard. Si tant est que Kawhi, son possible futur coéquipier, soit opérationnel et motivé à cette date...

2- Le 21 novembre, à Cleveland

Pourquoi on a hâte : le contraste avec le premier come-back de LeBron en 2010 va être saisissant. A l'époque, le "King" et ses camarades avaient été conspués et s'étaient même pris des batteries de téléphone sur le pif. Une bonne partie des fans des Cavs a compris le choix de LeBron et c'est un hommage assez exceptionnel auquel on devrait assister.

X-Factor : Un remake de la dernière possession du game 1 des Finales NBA avec Lance Stephenson dans le rôle de l'homme qui ne connaît pas le score du match qu'il vient de disputer.

3- Le 27 novembre, à Denver

Pourquoi on a hâte : Il est rare que des coéquipiers se plaignent de LeBron James ou que le courant ne passe pas. La relation LeBron-Isaiah Thomas n'a pas duré longtemps, mais ça n'a clairement pas été l'entente parfaite. "IT", qui a ensuite passé quelques semaines chez les Lakers, aura envie de sortir un match spécial, à la fois contre son éphémère coéquipier et son éphémère employeur. Pour ne rien gâcher, les Nuggets sont des concurrents directs théoriques pour les Lakers.

X-Factor : Michael Beasley dans l'état le plus permissif du pays sur la consommation de weed, ça risque de donner quelque chose de fun.

4- Le 25 décembre, à Golden State

Pourquoi on a hâte : parce que si les Rockets sont effectivement un peu moins bons que l'an dernier et qu'OKC a toujours des problèmes d'alchimie, les Lakers sont complètement capables d'aller en finale de Conférence. Finale de l'Ouest avant l'heure, donc, et prise de rendez-vous pour le mois de mai.

X-Factor : et si le héros du game n'était ni LeBron, ni KD ou Steph Curry, mais JaVale McGee, auteur de 24 points et 18 rebonds contre son ancienne équipe ? D'ailleurs, à combien est la cote d'un JaVale en train d'uriner sur la statue du Shaq après son premier bon match au Staples, en train d'hurler "et ça, ça mérite le Shaqtin'a Fool ou pas ?"

5- Le 28 décembre, contre les Clippers

Pourquoi on a hâte : parce que malgré l'arrivée de LeBron James chez les Lakers, les Clippers n'ont absolument pas envie de redevenir "la 2e équipe de L.A." au classement. C'est qu'ils commençaient à s'habituer à être meilleurs que leurs voisins les bougres. Les Lakers n'ont pas disputé les playoffs depuis 2014 et veulent mettre fin à cette mauvaise passe. Patrick Beverley, de son côté, à déclaré en guise de mise au point : "Nous sommes toujours la meilleure team de Los Angeles, ça ne change pas". Le premier derby sera salé, à coup sûr.

X-Factor : le duel le plus chaud de ce derby, ce sera sans doute Pat Beverley contre Lonzo Ball. Vous vous souvenez de leur première et dernière rencontre ?

6- Le 2 janvier, contre le Thunder

Pourquoi on a hâte : Les Lakers vont vouloir montrer à Paul George qu'il aurait au moins dû leur accorder un rendez-vous avant de prolonger à OKC. Et le public du Staples Center risque aussi de faire sentir à PG sa déception. Sur le terrain, ce sera à nouveau un match entre potentiels concurrents directs au classement si les choses se passent bien pour eux. LeBron et son Suicide Squad contre Russell Westbrook et Paul George, ça ne peut pas être complètement banal.

X-Factor : Magic prend à nouveau une amende de 50 000 dollars la veille du match. Motif : il a eu l'audace de dire que Paul George était, malgré tout, un excellent joueur de basketball.

7- Le 29 janvier, contre les Sixers

Pourquoi on a hâte : Parce que les Sixers pensent toujours qu'ils avaient une vraie chance de convaincre LeBron de les rejoindre. Embiid et Simmons, un protégé du "King" soit dit en passant, estiment que Philly aurait été le meilleur fit pour la star des Lakers. Ils vont, à n'en pas douter, faire le nécessaire pour lui prouver.

X-Factor : Après le licenciement de Brett Brown faute de résultats fin décembre, c'est une équipe des Sixers coachée par... Kobe Bryant, finalement fatigué de faire le soccer dad, qui se présente au Staples Center.

8- Le 7 février, à Boston

Pourquoi on a hâte : LeBron James va découvrir la rivalité historique entre les Lakers et les Celtics. Si ces dernières années ces matches n'avaient pas grand intérêt, on parle cette fois de deux prétendants au titre. Surtout Boston d'ailleurs, favori à l'Est...

X-Factor : L'embrouille obligatoire entre Marcus Smart et Lance Stephenson. Ou entre Marcus Smart et Rajon Rondo. Ou même entre Marcus Smart et... Marcus Smart.

 

Le calendrier complet des Los Angeles Lakers