Affiche : Raptors-Knicks, le choc des extrêmes !

La rencontre de la soirée opposera les Toronto Raptors et les New York Knicks en direct sur BeIN Sports 3 à partir de 21h30.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Affiche : Raptors-Knicks, le choc des extrêmes !
Avant une période faste de matches NBA grâce aux fêtes de Noël, BeIN Sports vous propose de terminer la semaine avec un Toronto Raptors - New York Knicks. Les deux franchises sont tout simplement sur deux trajectoires diamétralement opposées, les Raptors sont en tête dans la conférence Est avec un très bon bilan alors que les Knicks restent dans les fonds du classement avec des résultats catastrophiques. Devant leur public très chaud, les hommes de Dwane Casey sont évidemment les grands favoris de cette partie, surtout que les blessures n'ont pas épargné l'effectif à la disposition de Derek Fisher. Mais attention avec les Knicks cette année, ils peuvent nous surprendre alors qu'on ne les attend absolument pas (cf à Cleveland), une rencontre à suivre ce dimanche à 21h30 sur BeIN Sports.

Une affiche, quel enjeu ?

Toronto Raptors vs New York Knicks, c'est David contre Goliath, un véritable choc des extrêmes. Sur ce début de saison, les Canadiens se sont imposés comme l'une des meilleures équipes de la ligues, ils sont parvenus - à la surprise générale - à prouver que leurs belles performances l'an dernier n'étaient pas qu'un feu de paille et le plus fort, ils sont restés compétitifs malgré la perte de DeMar DeRozan. C'est simple, malgré certains obstacles et des difficultés, les troupes de Dwane Casey ont trouvé des solutions collectivement et c'est tout sauf un hasard s'ils occupent aujourd'hui la première place de la conférence Est. Il faut se rendre que le bon départ des Raptors est tout simplement historique pour cette franchise, c'est la première fois que la formation canadienne parvient à atteindre les 20 victoires aussi rapidement dans une saison. Mais le plus fort, c'est que les ambitions de ce groupe sont bien plus élevés et qu'ils ne se contenteront pas de ce "record" d'après leur coach Dwane Casey :
"Je tire mon chapeau à mes joueurs, c'est bien ce qu'ils ont réalisé. Mais tout le monde dans le vestiaire a parfaitement conscience qu'il y a beaucoup de secteurs de jeu dans lesquels nous pouvons nous améliorer", a expliqué Dwane Casey à ESPN.
[superquote pos="d"]"J'espère qu'aucun de nos joueurs n'a envie d'abandonner", Jose Calderon.[/superquote]À l'inverse, on attendait un véritable changement chez les Knicks par rapport à l'an dernier, ils avaient connu une année cauchemardesque et les arrivées de Phil Jackson et de Derek Fisher devaient insuffler un véritable changement. Alors bien sûr, le style de jeu a changé, les têtes ont changé, mais les résultats sont toujours décevants et les Knicks sont scotchés dans le bas du classement de la conférence Est. La situation aux Knicks est d'autant plus critique que de nombreuses rumeurs annoncent des tensions au sein du vestiaire et que les récents événements n'ont vraiment pas épargné cette équipe (les blessures notamment). Actuellement au fond du trou, Jose Calderon, l'un des leaders de cette franchise, espère que les joueurs ne vont pas baisser les bras malgré cette période délicate :
"J'espère qu'aucun de nos joueurs n'a envie d'abandonner. Nous devons rester une équipe jusqu'à la fin."
Une déclaration qui va dans le sens des propos de Derek Fisher cette semaine, l'entraîneur des Knicks avait ainsi expliqué que plusieurs éléments en fin de contrat pensaient trop à leurs performances individuelles au détriment des sacrifices collectifs. La formation dirigée par Phil Jackson est en pleine tempête et ce déplacement à Toronto ce dimanche à 21h30 n'est pas vraiment la meilleure occasion pour s'en sortir...

Les forces en présence

Normalement, on fait honneur à l'équipe à domicile, mais la situation des New York Knicks est tellement préoccupante au niveau de son effectif qu'on va commencer par les hommes de Derek Fisher. En effet, ils sont actuellement privés de J.R. Smith (pied), d'Iman Shumpert (épaule), d'Andrea Bargnani (histoire de sa vie), de Cleanthony Early (genou), mais aussi de Carmelo Anthony (genou). Si J.R. Smith & Carmelo Anthony sont incertains et non forfaits pour le match de ce soir, leurs états ne rassurent pas vraiment. L'arrière est absent depuis plusieurs matches et il sera en manque de rythme même s'il est présent pour cette rencontre. Concernant Melo, sa situation est bien plus compliquée puisqu'il lui est conseillé de prendre plusieurs semaines de repos afin de soigner son genou, mais le franchise player semble refuser cette option et il veut voir l'évolution de sa blessure avant de prendre une décision :
"Il y a plusieurs personnes qui me disent de tout arrêter, de prendre du repos. Mais au final, c’est compliqué pour moi de le faire maintenant avec ce qui se passe pour l’équipe. C’est frustrant, ne pas savoir ce qui se passe avec son corps. Pour moi, je dois gérer ce problème au jour le jour", a confié Carmelo Anthony à ESPN.
Comme depuis quelques jours, Carmelo Anthony prendra donc une décision concernant sa participation au match quelques heures avant le coup d'envoi. En attendant, les Knicks continuent tout de même de se battre et ils reposent essentiellement sur le duo Tim Hardaway Jr - Amar'e Stoudemire. Face aux Chicago Bulls il y a quelques jours, les deux hommes sont parvenus à faire illusions lors de l'ensemble du match et ils se sont montrés très intéressants dans leurs rôles respectifs. A noter que les Knicks seront en back-to-back ce dimanche et que Derek Fisher pourrait prendre la décision de mettre Stoudemire au repos, autant dire que sans lui, les chances d'un exploit new-yorkais sont encore plus minces. Du côté des Raptors, le grand absent se nomme bien sûr DeMar DeRozan. Victime d'une déchirure au niveau de l'adducteur gauche le 29 novembre dernier, l'arrière devrait être absent encore quelques semaines, mais à la surprise générale encore une fois, la formation canadienne parvient à maintenir un très bon niveau malgré son absence. Sur les 10 derniers matches sans DeMar DeRozan, ils affichent un excellent bilan de 7 victoires pour 3 défaites, la preuve de la progression collective des Raptors. Dans le sillage d'un Kyle Lowry en mode MVP depuis le début de saison, des joueurs comme Jonas Valanciunas ou encore Terrence Ross parviennent à montrer de bonnes choses. Plutôt performants en défense, les Raptors sont surtout l'une des meilleures équipes en attaque de la ligue notamment grâce à la très bonne gestion de Kyle Lowry. Actuellement 3ème attaque de la ligue avec 107,3 points par match, l'équipe propose un jeu très agréable à suivre et spectaculaire. Même si l'absence de DeRozan est bien sûr un coup dur pour cette franchise, elle aura eu le mérite de prouver que les Raptors pouvaient rester compétitif (et même mieux que ça vu qu'ils sont en tête) malgré le forfait de l'un de ses cadres. Mais les bons résultats actuels des hommes de Casey démontrent surtout la force collective des Raptors, une équipe à ne pas sous-estimer en vue des playoffs. On souhaite bien du courage aux Knicks pour faire face à l'enfer ce dimanche à Toronto.

Le match que l’on veut voir

Des New York Knicks valeureux. Oui ils sont en difficulté, oui ils sont sans leurs meilleurs joueurs, mais ils peuvent se battre comme des chiens. Face aux Chicago Bulls il y a quelques jours, Amar'e Stoudemire et Tim Hardaway Jr avaient réussi à maintenir l'équipe dans la partie et ils devront réaliser une grande performance pour croire à l'exploit. Bien évidemment, on fait confiance aux Raptors pour faire un grand match, ils sont très rarement décevants devant leur public cette année.

Le match que l’on ne veut pas voir

Des Toronto Raptors très faciles du début à la fin. Même si les New York Knicks ont l'habitude de se battre pour finalement craquer dans les derniers instants, les hommes de Derek Fisher vont forcément souffrir à cause de l'absence des cadres et de l'enchaînement des matches, ils pourraient payer le prix de leurs efforts sur le parquet des Raptors. On voit mal la rencontre tournée en blowout en faveur des Knicks, par contre, l'inverse est notre plus grande crainte (pour l’intérêt du match bien sûr).

L’avis de Nostradamus

Déjà que les Knicks ne sont pas bons depuis le début de saison, alors si en plus ils sont privés de leurs meilleurs joueurs, je ne vois pas bien comment ils vont faire face à l'une des meilleures équipes à l'Est. Les Raptors vont les torcher vite fait bien fait, une boucherie assurée.

Votre pronostic

[poll id="367"]

Le programme de la semaine

Nuit de mardi à mercredi – 02h00 Portland Trailblazers @ Oklahoma City Thunder
Jeudi – 18h00 Washington Wizards @ New York Knicks
Jeudi – 20h30 Oklahoma City Thunder @ San Antonio Spurs
Jeudi – 23h00 Cleveland Cavaliers @ Miami Heat
Nuit de jeudi à vendredi - 02h00 Los Angeles Lakers @ Chicago Bulls
Nuit de jeudi à vendredi - 04h30 Golden State Warriors @ Los Angeles Clippers
Vendredi - 19h00 Brooklyn Nets @ Boston Celtics
Nuit de vendredi à samedi - 02h00 San Antonio Spurs @ New Orleans Pelicans
Samedi - 21h30 Toronto Raptors @ Los Angeles Clippers
Nuit de samedi à dimanche - 01h00 Boston Celtics @ Washington Wizards
Dimanche - 22h30 Detroit Pistons @ Cleveland Cavaliers
Le dispositif NBA beIN SPORTS Retrouvez chaque semaine 6 matchs en direct, et 7 en différés mais aussi l'émission NBA Extra du lundi au samedi à 13h. Et chaque dimanche, retrouvez dès 21h le Sunday Night Live avec l'affiche de la soirée à partir de 21h30. Pour vous abonner, sans engagement.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest