Entre le mariage de sa soeur et la bulle NBA, Alex Caruso a choisi

En bon GOAT qu'il est, Alex Caruso a fait le choix le plus raisonnable. Après tout, plus de la moitié des mariages finissent en divorces...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Entre le mariage de sa soeur et la bulle NBA, Alex Caruso a choisi

Si Alex Caruso se fait surnommer The GOAT par ses camarades des Los Angeles Lakers, ce n'est pas pour rien. Le chouchou du Staples Center met le basket au-dessus de presque tout dans sa vie, à commencer par ces fameux événements auxquels la bienséance nous pousse à assister même si on n'est pas franchement motivé.

La soeur d'Alex Caruso se marie cet été et il est probable que beaucoup de joueurs, surtout ceux qui répètent à longueur de journée qu'ils placent la famille au-dessus de tout, auraient sans doute quitté la bulle d'Orlando pour assister à la cérémonie. Megan Caruso, sa soeur aînée et celle qu'il décrit comme sa plus grande fan, se mariera donc le 18 juillet au Texas devant 100 personnes, mais pas devant son frère.

Le joueur des Lakers aurait très bien pu demander à quitter la bulle puis à y être réintégré, mais il lui aurait fallu effectuer à nouveau le protocole sanitaire et être mis en quarantaine pendant 10 jours avant de pouvoir retrouver ses camarades. Il a donc fait le choix de rester à Disney World Resort.

« Alex Caruso est le G.O.A.T. », assure l'un de ses coéquipiers

Alex Caruso a un titre et un beau contrat à aller chercher, mais c'est surtout la pénibilité et la dangerosité de l'opération qui l'ont fait renoncer à la fiesta.

"Les Lakers me soutenaient dans les deux cas. Ils m'ont aussi fait réaliser à quel point j'étais important pour l'équipe maintenant qu'Avery Bradley n'est plus là et que Rajon Rondo est blessé. J'ai plus de responsabilités. Le souci, c'est que si j'y vais, je peux très bien revenir avec le virus. Le Covid peut être en moi sans être détecté alors que je suis avec le reste de l'équipe...", a expliqué Caruso sur ESPN.

Alex Caruso, 26 ans, aura effectivement plus de temps de jeu que prévu dans la bulle. Ce qu'il a montré pendant la saison régulière lui a dans tous les cas permis d'être un élément fiable pour Frank Vogel, mais les absences au sein du backcourt vont le mettre forcément dans la lumière.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest