14 idées pour relancer l’intérêt du All-Star Weekend

14 idées pour relancer l’intérêt du All-Star Weekend

Le weekend du All-Star Game ne suscite plus le même enthousiasme qu'avant. Voici quelques idées, plus ou moins bonnes, pour que les fans s'y intéressent à nouveau.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Préc.1 / 4Suiv.

Alors que le week-end du NBA All-Star Game 2020 est sur le point de démarrer, force est de constater que l’événement nous laisse sur notre faim depuis plusieurs années maintenant. On a pensé à quelques idées plus ou moins pertinentes et sérieuses pour le relancer. Une chose est sûre, avec ces mesures on s’ennuierait moins !

Sélectionner les deux meilleurs joueurs du Rising Stars pour le All-Star Game

Si le All-Star Game a dans un passé pas vraiment proche offert des oppositions, le Rising Stars n’a jamais passionné les foules. Jamais. La défense y est encore moins présente que dans un match de troisième div départementale en vétéran un dimanche matin. Sauf qu’au moins dans ce match, il y a toujours un mec à l’alcool mauvais qui n’a pas encore décuvé de la veille, pour faire un coup de la corde à linge à un adversaire qui attaque le cercle, ou un mec suffisamment vicelard pour placer un vilain coup de coude ou caler une olive en défense. Rien de tout ça au Rising Stars, véritable journée porte ouverte.

Histoire d’en refaire un match de basket, on pourrait sélectionner chez les vainqueurs les deux meilleurs joueurs pour qu’il participe au match du dimanche. Ils n’auraient bien évidemment pas le statut de All-Star. Mais au moins les deux teams auraient un véritable intérêt à gagner, et leurs leaders à se dépouiller. Enfin, on espère...

Un concours de tirs du milieu du terrain

La NBA s’est transformée ces dernières années. De plus en plus d’énergumènes sont capables de planter de loin, trèèèèèès loin. C’est pourquoi la ligue a décidé de faire évoluer le 3-point contest et d’incorporer deux ballons placés 6 pieds (environ 1,83 m) derrière la ligne à 3-points. Pas forcément malin. Déjà parce que ce n’est pas si loin que ça, et ça ne concerne que deux ballons. Ensuite parce que toutes ces évolutions empêchent les comparaisons temporelles. Que valent les meilleurs shooteurs actuels sur un concours à trois-points par rapport aux Larry Bird ou Craig Hodges ?

C’était déjà devenu compliqué à juger avec l’introduction du rack de ballons primés en 2014. Là où les précédents ne pouvaient mettre que 30 points au mieux, c’est devenu un maximum de 34 ensuite. Bien sûr on pouvait recalculer pour comparer, mais bon pas évident de savoir d’instinct que le 28/34 de Devin Booker équivalait au 25/30 de Craig Hodges en 86 parce que le Sun avait mis trois des quatres ballons primés supplémentaires accordés par le nouveau format. Bref…

L’idéal serait de remettre les mêmes règles au concours à trois-points pour une meilleure comparaison intergénérationnelle. Se dire qu’Hodges a fait, à une époque où le 3-point était si peu présent (et où, donc, les joueurs n’en prenaient pas des dizaines en match et n’y accordaient pas du tout une attention aussi particulière durant leurs années de formation puis leur carrière pro) autant que celui qui détient le record dans une génération obnubilée par ce tir est révélateur de son don immense.

Un concours identique, donc, et un nouveau concours. Les mecs sont capables d’artiller du logo ? Eh bah voyons qui est le meilleur à ce jeu-là !

Un tournoi de 1 vs 1

Plusieurs joueurs ont déjà évoqué leur envie de voir un tournoi de un contre un avoir lieu durant le week-end du All-Star Game. Il n’y aurait rien de mieux pour booster l’intérêt du public. Les discussions de comptoir - untel est meilleur que untel, machin serait incapable de défendre sur machin - trouveraient une forme de résolution avec l’introduction de cet événement. Espérer avoir les meilleurs joueurs de la planète dans le pool de ce tournoi est un peu utopique. Le risque de se blesser ou d’être humilié à la face du monde est quand même important. Mais imaginez un peu des duels KD vs LeBron, Kawhi vs Harden, Giannis vs Davis, etc…

Au final, même des affrontements entre des joueurs moins clinquants mais prêts à en découdre aurait du sens.

On peut imaginer un format inspiré du King of the Court. Avec l’objectif de remporter 10 duels de suite pour être désigné vainqueur. Quand Team USA s’était essayé à ces un-contre-un en 2018 lors d’un camp, Kevin Durant avait nettement dominé ses camarades...

Lire la suite
Préc.1 / 4Suiv.
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest