Altruisme, maladresse et fautes : retour sur la première de LaMelo Ball dans le cinq

Le rookie LaMelo Ball a fait ses grands débuts dans le cinq majeur des Charlotte Hornets lors du match contre le Miami Heat hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Altruisme, maladresse et fautes : retour sur la première de LaMelo Ball dans le cinq

Après avoir marqué les esprits lors de sa dernière sortie, avec une pointe à 27 unités contre les Milwaukee Bucks, LaMelo Ball débutait dans le cinq majeur des Charlotte Hornets hier soir. La première titularisation de sa jeune carrière. Il ne s’agit pas vraiment d’une promotion. En réalité, le troisième choix de la draft profitait surtout de l’absence de Terry Rozier, blessé à la cheville.

Le rookie faisait donc ses premiers pas dans son nouveau rôle contre le Miami Heat. Avec du bon et du moins bon à l’arrivée. Il n’a pas retourné la rencontre comme il avait pu le faire contre Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers par exemple. Altruiste, un peu en retrait mais sans forcément être timide, il donnait l’impression de chercher tout d’abord à faire jouer ses coéquipiers. Le rôle d’un meneur.

Mais LaMelo Ball a vite été ralenti par… les fautes. Il en a pris deux rapidement dans le premier quart temps. Et à la pause, il ne comptait que quatre points avec un seul tir réussi en cinq tentatives. En revanche, il avait déjà distribué quatre passes décisives.

Il s’est repris au retour des vestiaires. Plus agressif, Melo marquait 8 points et les Hornets, alors menés, ont repris les devants au score. Pour finalement l’emporter en prolongation (129-121) sous l’impulsion des 36 points de Malik Monk… qui occupait le rôle de Ball en sortie de banc.

Le frangin de Lonzo Ball a fini avec 14 points, 3 sur 11 aux tirs, 2 sur 4 à trois-points, 5 rebonds et 7 passes décisives en 31 minutes. Ça reste très correct pour une première dans le cinq majeur. Il aura d’autres occasions de s’illustrer en attendant le retour de Rozier. Les Hornets prennent leur temps avec leur prospect et ils ont bien raison. Hors de question de le griller. En tout cas, jusqu’à présent, c’est plutôt prometteur pour le joueur et la franchise.

CQFR : Devin Booker tue Dallas sur le fil, LeBron trollé mais vainqueur

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest