115 NOP
104 POR
95 MEM
114 GSW
120 SAC
116 PHO
112 LAL
107 OKC

Aucune sanction pour Griffin et Rivers, les Rockets choqués

BasketSessionPar BasketSession Publié

Les Houston Rockets s'attendaient à ce que la NBA mène une investigation un peu plus poussée au sujet de Blake Griffin et Austin Rivers après les incidents du MLK Day.

A qui la faute si l'après match entre les Los Angeles Clippers et les Houston Rockets est parti en cacahuète ? La NBA a mené son enquête après que quatre joueurs de la franchise texane aient envahi le vestiaire des Californiens. En colère, Trevor Ariza, présenté comme l'instigateur de la fronde, voulait en découdre avec Blake Griffin et Austin Rivers. Il était donc accompagné de Gerald Green mais aussi Chris Paul et James Harden. Ces deux derniers ont depuis été présentés comme des pacifistes cherchant à calmer leur coéquipier. La ligue a décidé d'uniquement sanctionner Ariza et Green. Tous les deux suspendus pour deux matches.

Les Rockets s'y attendaient. Ils étaient tout de même surpris que Green écope lui aussi d'une sanction autre qu'une simple amende. Ils sont surtout choqués par l'absence de procédure à l'encontre des Clippers ! Pour eux, il est évident que Griffin et Rivers ont joué un rôle dans le pétage de plomb de Trevor Ariza.

Blake Griffin aurait notamment insulté Ariza et Mike D'Antoni au cours de la rencontre. Il a aussi volontairement touché (effleurer) le coach de Houston. Il a d'ailleurs pris une faute technique à chaque fois. Avant de se faire éjecter pour son altercation verbale avec Ariza. Austin Rivers, en civil sur le banc car blessé à la cheville, aurait lui insulté les joueurs des Rockets à plusieurs reprises. Notamment dans le vestiaire quand il aurait fait exprès de crier fort des insultes envers Ariza. Les joueurs savent que la proximité des vestiaires permettent aux deux équipes de s'entendre au sein du Staples Center.

Les Rockets peuvent déjà s'estimer heureux que ni CP3 ni James Harden n'aient été sanctionnés à l'approche du choc contre les Golden State Warriors. Une rencontre évidemment diffusée sur le réseau national. Il aurait été dommage que les deux superstars soient suspendus pour l'affiche...