Boston Celtics : pas de trade en vue

Avant de penser à un trade pour pallier l'absence de Rajon Rondo, les Boston Celtics vont d'abord essayer de faire avec l'effectif actuel.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Boston Celtics : pas de trade en vue
[caption id="attachment_104765" align="alignleft" width="300"] Les Boston Celtics ne comptent pas remplacer Rajon Rondo dans l'immédiat.[/caption] Suite à l’annonce de la gravité de la blessure de Rajon Rondo, la plupart des observateurs US se sont demandés depuis comment les Boston Celtics allaient compenser l’absence de leur meneur All-Star et quel transfert ils pourraient faire. Mais le président des opérations basket de la franchise, Danny Ainge a expliqué qu’il n’était  pas pressé de faire venir un nouveau joueur et qu’il n’était pas pour le moment dans l’optique d’apporter des modifications à son roster. Il aimerait se donner un peu de temps pour savoir si la victoire de dimanche face au Miami Heat était une réaction pyschologique ponctuelle des joueurs à la nouvelle, un coup de chance ou au contraire une vraie indication de comment les C’s peuvent jouer dans cette nouvelle configuration.
« Pour le moment, on ne va pas faire venir quelqu’un – nous n’allons pas nous précipiter », expliquait Ainge. « Nous aimons les gars que nous avons maintenant. Barbosa a seulement joué les derniers matches, et nous devons en voir plus de lui. S’il y a une autre blessure, alors nous pourrions avoir besoin de recruter quelqu’un. Je ne pense pas qu’il y ait un quelconque joueur que nous pourrions avoir qui soit meilleur que ce que nous avons maintenant. Nous ne ferons rien à moins que nous ayons une autre blessure. Je ne pense pas que nous ayons quelque chose à faire. Nous allons regarder toutes les possibilités comme nous le faisons toujours, mais rien de ce que nous pourrons faire n’aura un effet sur le hard cap. »
Avec une masse salariale  millions au-dessus du seuil de la luxury tax, le patron basket des Boston Celtics refuse d’envisager un trade ou des signatures autre que des contrats au minimum vétéran.
« Nous n’avons aucun trade sur le feu. Nous n’étions pas sur le point de trader Rondo. Mais je ne vais pas faire venir quelqu’un maintenant, qui va juste s’asseoir sur le banc. Nous pourrions signer un ou deux joueurs à des contrats minimums, mais c’est tout ce que nous pouvons faire. Nous devons voir si quelqu’un capable d’intégrer notre rotation devient disponible à travers un trade ou la free agency. Pour le moment, je veux donner aux gars que nous avons une chance de jouer. Après, on verra ce qui se passera dans les prochaines semaines. »
Alors que beaucoup considéraient que le manque de mouvement des joueurs sur le terrain était souvent dû à la manière dont Rajon Rondo monopolisait la gonfle, Danny Ainge voit dans cette nouvelle situation une opportunité pour que les joueurs en fassent plus :
« Beaucoup de personnes ont quelque chose à dire sur la circulation de la balle dans cette équipe, mais je pense que ce qui est important, c’est le fait que les joueurs soient en mouvement. Parfois Rondo finissait par plus dribbler parce que ses équipiers ne bougeaient pas assez. Mais maintenant, nous allons avoir besoin que les joueurs en fassent plus dans le jeu. Nous avons besoin que nos arrières et que Paul (Pierce) jouent un cran au-dessus. Nous avons besoin qu’Avery (Bradley) joue un cran au-dessus. Nous avons simplement besoin que les arrières que nous avons jouent différemment. Nous avons besoin que chacun d’entre eux se partage les devoirs du meneur de jeu, et qu’ils le partagent avec Paul. On a déjà été efficace sans Rondo lors de courtes séquences. »
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest