Unibrow et Westbrook en font trop, la Linsanity repart : ce qu’on a retenu de la nuit

Il y avait 8 matches et tout un tas de choses à en tirer. Petit retour plus ou moins sérieux sur ce qu'il s'est passé en NBA cette nuit.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Unibrow et Westbrook en font trop, la Linsanity repart : ce qu’on a retenu de la nuit
Retour sur la nuit NBA, avec les performances complètement abusées d'Anthony Davis et Russell Westbrook et tout un tas de petites remarques et anecdotes. - La défense, c'est pas encore ça pour nos amis les Warriors. 129 pions encaissés contre les Spurs, 114 contre les Pelicans et à chaque fois sans prolongation... On veut bien qu'il y ait des ajustements à faire puisqu'il y a deux nouveaux starters, mais il faudrait quand même rapidement arrêter l'opération portes ouvertes. - NOLA ne va peut-être pas gagner un match avant le mois de janvier, mais Anthony Davis tourne, après deux matches, à 47.5 points, 16.5 rebonds, 4 passes, 4.5 interceptions et 3 contres de moyenne. Le type fait des stats à la My Player dans NBA 2K mais après 5 saisons, quand ton joueur est un cyborg et que tu joues des quart-temps de 8 minutes réelles devant ta console. - OK, la perf de Russell Westbrook (51 points, 13 rebonds et 10 passes, une première depuis Jabbar en 1975) est historique, blablabla... Mais le type a pris 44 shoots ! A peine moins que Kobe pour son dernier match en carrière et alors que tout le monde lui filait la balle à chaque possession. A ce rythme-là, comme Davis sans doute, il va finir en burn-out avant le All-Star Game. - D'ailleurs, Westbrook ne serait-il pas en train de devenir un "super-villain" de la ligue ? Il a l'air de vouloir s'embrouiller avec tout le monde après chaque panier marqué, parle et regarde mal ses adversaires non stop... A une époque où tout le monde ou presque est gentil avec tout le monde, il va vite devenir un marginal. D'un côté, c'est un peu pour ça qu'on l'aime, non ? - George Hill avait annoncé en arrivant au Jazz qu'il était là pour aider sa nouvelle équipe à ne plus perdre les matches accrochés dans le money time. Le gars a déjà tenu parole : 10 points dans le dernier quart-temps contre les Lakers et une victoire à la clé. Si Jeff Teague ne retrouve pas son meilleur niveau, on va vite le regretter dans l'Indiana... - Deux claques reçues contre Miami et Detroit, deux équipes a priori à leur portée. Tout va bien à Orlando où les intérieurs se marchent joyeusement dessus sans qu'aucun n'arrive vraiment à briller. "Trust the Process". - Hallelujah ! Andre Drummond a réussi un match à 100% sur la ligne des lancers ! "Je tiens à remercier mes parents, sans qui tout cela n'aur..." Heu, Dre, t'en a shooté que deux, chill out... - On a bêtement désigné Brooklyn comme la potentielle pire équipe de la ligue en début de saison en oubliant que Jeremy Lin passe en mode super-héros dès qu'il respire l'air new-yorkais. Presque un triple-double pour le meneur des Nets et une victoire étonnante contre des Pacers qu'on attendait pas aussi cramés après leur prolongation à Dallas. - Visiblement, Kyrie Irving a été congelé par les Cavs entre le game 7 des Finales et le début de la saison. "Uncle Drew" pète tellement le feu ! 26 points et un shoot clutch cette nuit à Toronto après un premier match déjà convaincant contre New York. - Comment savoir que des remplaçants ont VRAIMENT envie de piquer la place des titulaires ? En regardant le boxscore des Hornets lors de leur victoire à Miami : 51 points sur 97 inscrits par le banc de Charlotte ! - Dirk Nowitzki forfait pour le derby contre Houston pour des "maux d'estomac". Mark Cuban va peut-être finir par comprendre que faire bouffer un "Dirk Burger"  (poivrons, fromage à la bière, confiture de bacon et d'oignons, aïoli, moutarde et radis, le tout accompagné de frites) à sa star pour attirer du monde à la buvette avant les matches, c'est tout sauf une bonne idée. - On a du mal à suivre les variations de poids de Kyle Lowry. Le meneur des Raptors a l'air d'avoir re-fondu après avoir gonflé en fin de saison dernière à la suite d'une sèche pendant l'intersaison, etc... Un fan de Matthew McConaughey peut-être ? - La magie noire du Black Mamba est puissante. 24 heures après que Brandon Ingram a annoncé qu'il avait demandé à récupérer le casier de Kobe Bryant, il s'est blessé au genou et n'a joué que 5 minutes contre le Jazz. Rien de grave apparemment, mais un avertissement : pas touche à l'héritage de Kobe avant d'avoir fait ses preuves... - Droppé par 80% de ses propriétaires en Fantasy League après son premier match complètement anecdotique avec Golden State, Zaza Pachulia a sorti un double-double contre NOLA pour prouver qu'il n'est pas venu à Oakland pour beurrer des sandwiches.    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest