Chris Paul énervé par l’arbitrage d’une femme

Chris Paul ne s'est pas privé de critiquer la prestation de Lauren Holtkamp. Au point d'être accusé de misogynie...

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Chris Paul énervé par l’arbitrage d’une femme
Avec 58 fautes techniques reçues cette saison, les Clippers sont les plus mauvais élèves dans ce domaine et la défaite d'hier face à Cleveland (105-94) l'a illustré. Cinq techniques ont été infligées aux Angelenos et l'une d'entre elles a mis Chris Paul hors lui. Alors qu'il restait 10 minutes à jouer dans le troisième quart-temps, "CP3" a dû recommencer une remise en jeu après l'avoir effectué trop rapidement. Sidéré par ce coup de sifflet, le All-Star l'a fait savoir à l'arbitre et a immédiatement reçu une sanction.
« Je pense que nous devons être plus calmes, mais en même temps certaines décisions étaient ridicules », a déclaré CP3 après la rencontre. « La technique que j'ai reçue était ridicule. Je me fous de ce que les gens disent, je me fous de ce qu'elle dit, c'est terrible ».
Elle, c'est Lauren Holtkamp, l'arbitre de la rencontre. L'une des deux femmes qui arbitrent à plein-temps en NBA. Et la troisième de l'histoire de la Ligue. Puis le meneur All-Star de raconter l'incident :
"Ça ne peut absolument pas être une technique. On essaie à chaque fois de remettre vite en jeu la balle. Quand je l'ai fait, elle a dit « Uh-uh ». Je lui ai dit « Pourquoi Uh-uh ?». Elle m'a donné une technique. C'est ridicule.  Ça ne devait pas l'être pour elle...", a conclu CP3.
Une remarque misogyne, de la part du joueur des Clippers ? A en croire une source proche du joueur qui s'est confiée à Ramona Shelburne d'ESPN.com, Chris Paul faisait alors référence au statut de rookie de Lauren Holtkamp et non à son sexe. Leader du classement des fautes techniques avec onze au compteur et récemment auteur d'une déclaration ironique sur la nécessité de trouver un second job pour payer toutes ses amendes, Matt Barnes a emboîté le pas à CP3.
« Ce ne sont que des conneries, ça n'arrête pas. J'en mérite certaines, mais c'est dingue de prendre une technique pour avoir retiré ses bras ou pour avoir dit « Ne leur donnez pas le match. Si on ne peut pas joueur en faisant parler nos émotions, je ne vois pas comment on peut jouer ».
Via ESPN
Afficher les commentaires (36)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest