Chris Paul n’a pas digéré l’hypocrisie des Houston Rockets

Performant à l'Oklahoma City Thunder, le meneur Chris Paul reste remonté contre les Houston Rockets par rapport à son trade l'été dernier.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Chris Paul n’a pas digéré l’hypocrisie des Houston Rockets

Tout va bien pour Chris Paul à l'Oklahoma City Thunder. De retour à un excellent niveau, le meneur de jeu rayonne et permet à cette équipe d'être l'une des bonnes surprises de la saison. Mais à 34 ans, le vétéran n'avait pas vraiment prévu de jouer les patrons au sein d'une franchise en reconstruction. L'été dernier, les Houston Rockets ont décidé de le sacrifier en l'envoyant à OKC. Si CP3 n'a pas découvert à ce moment-là que la NBA était un business, il a par contre été surpris de l'hypocrisie de la formation texane. Encore aujourd'hui, Paul n'arrive pas à digérer le manque de franchise des dirigeants des Rockets.

"Quand les choses sont arrivées avec les Rockets, je n'ai pas apprécié leur façon de faire. Je sais qu'il s'agit d'un business, il faut faire ce qu'il faut. Mais nous sommes des adultes, nous pouvons communiquer. Je venais d'avoir une conversation avec lui (Daryl Morey, ndlr), quelques jours avant le trade. Et il m'avait dit : 'nous n'allons pas t'échanger à Oklahoma'. Il m'avait même demandé : 'Est-ce que tu veux toi rejoindre cette équipe ?'. Et j'ai répondu : 'Non, pas à ce stade de ma carrière'. Et il m'a alors assuré : 'Ok, très bien, nous n'allons pas t'envoyer là-bas, car tu as choisi de venir ici en provenance de LA'. Donc c'est juste ça... Après, ils ne me devaient rien. Et heureusement, dans la vie, les choses arrivent pour une raison", a ainsi relativisé Chris Paul pour le Bleacher Report.

La perspective de pouvoir récupérer Russell Westbrook a été trop tentante pour les Rockets. Et Chris Paul en a fait les frais à ce moment-là...

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest