Le transfert avorté de Chris Paul aux Lakers à l’origine de la chute de Lamar Odom ?

Deux ans après, Jeanie Buss raconte les coulisses du transfert de Chris Paul aux Los Angeles Lakers et son impact sur Lamar Odom.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le transfert avorté de Chris Paul aux Lakers à l’origine de la chute de Lamar Odom ?
Ces derniers temps, Jeanie Buss n'a pas sa langue dans sa poche. La fille de Jerry Buss, propriétaire historique des Los Angeles Lakers décédé en février dernier d'un cancer, elle-même co-propriétaire de la franchise, n'hésite pas à balancer du scoop. Après avoir mis au grand jour la trahison de son propre frère envers son mari Phil Jackson (waouh...) la saison dernière, elle est revenue dans une longue tribune ESPN sur le trade avorté de Chris Paul et ses conséquences sur Lamar Odom et Pau Gasol. Resituons le contexte. Nous sommes au crépuscule de l'année 2011 et la saison NBA n'a toujours pas repris. Joueurs, officiels et propriétaires sont toujours en pleine négociation. La plupart des franchises de seconde zone perdent de l'argent et pestent face à l'attractivité des "gros marchés" comme Los Angeles, New York ou Miami. En gros, les propriétaires craignent une ligue à deux vitesses.
"Il y avait une grosse division entre les propriétaires des petits et des gros marchés. Ils se plaignaient que des villes comme la notre pouvaient attirer plus facilement des free agents. Certains disaient : 'Ce n'est pas juste, les Lakers peuvent avoir les joueurs qu'il veulent, surtout avec leur nouveau contrat TV. On va se battre pour un meilleur partage des revenus. Si on ne peut pas vous battre sur le terrain; dans ce cas on le fera en salle de réunion car c'est notre seul espoir'".
Alors même que les différents protagonistes parviennent enfin à trouver un accord, Jerry Buss négocie tranquillement l'arrivée de Chris Paul aux Los Angeles Lakers en l'échange de Pau Gasol (envoyé à Houston) et Lamar Odom. Et vlan, prend ça dans ta face proprio des marchés pourris (humour). A l'époque, les New Orleans Hornets sont la propriété de la ligue elle-même et Dell Demps, le GM, est censé avoir les pleins pouvoirs. Evidemment, le transfert fuite immédiatement dans la presse et il n'est pas au goût de tout le monde...
"Dan Gilbert était tellement en colère qu'il a envoyé un mail incendier à la ligue. Il râlait, expliquant que la ligue se limiterait bientôt à des matches d'opposition entre les Harlem Globe Trotters (gros marchés) et les Washington Generals (petits marchés)."   "David (Stern) venait de mettre tout le monde sur la même longueur d'ondes et là : surprise, les Lakers ont recruté Chris Paul ! Je suis sûr que si nous avions un peu attendu, leurs têtes n'auraient pas explosé de la sorte."
Mauvais timing. Finalement, David Stern posera son veto pour des raisons "basket"... En revanche, le mal était déjà fait pour Lamar Odom et Pau Gasol. Enfin surtout pour le premier cité.
"Le trade a terriblement affecté Lamar au point où il ne pouvait même plus se concentrer et tenir un entraînement. Pau a lui fait comme si de rien n'était et gérait les choses avec beaucoup de professionnalisme. On devait donc immédiatement trader Lamar Odom."
Les Lakers trouveront donc un partenaire en la personne des Mavericks. Odom est bazardé à Dallas où il ne retrouvera jamais son niveau de jeu. Trop émotif, le natif du Queens a dû se sentir trahi et paniqué à l'idée de "quitter une ville et une équipe qu'il adore". Sixième homme de luxe et champion NBA en 2011, Lamar Odom est aujourd'hui un paria...
Afficher les commentaires (19)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest