125 WAS
118 LAC
92 MIA
104 BKN
114 NYK
118 POR
91 ORL
93 TOR

[Training] Comment tirer comme un pro

Frédéric YangPar Frédéric Yang Publié

Si le jeu tend à être de plus en plus physique, l’adresse reste l'un des fondamentaux clés du basket, si ce n’est le plus important. Pour vous aider à améliorer ce qui pourrait bien être votre arme fatale, nous vous proposons des astuces avec la participation de Yacine Aouadi, coach en Nationale 1 Féminine.

Le tir est l’un des premiers fondamentaux que l’on apprend en école de basket. Si vous avez joué en club dès votre plus âge, les bases du tir n'ont normalement pas de secret pour vous. Mais pour les novices, ces informations seront cruciales pour que vous adoptiez les bonnes habitudes.

Les fondamentaux du tir

- Alignement épaule-coude-poignet : Pour s’assurer que la trajectoire du tir est bien droite, il est enseigné que l’épaule, le coude et le poignet doivent être bien alignés sur le même axe (voir la photo ci-dessous). Pour aller plus loin, vous pouvez également aligner votre genou et votre pied avec cet axe.

- Respecter l’angle de 90° : Lorsque vous allez armer votre tir, votre coude doit être levé avec un angle de 90° de manière à être aligné avec l’épaule.

- Le pied du tir légèrement avancé : Pour plus de stabilité et d’équilibre, on conseille généralement de placer le pied du tir légèrement en avant.

- Prise de balle derrière voire sous le ballon et sur le bout des doigts : Les doigts écartés, la tenue du ballon doit se faire, non pas avec la paume de la main mais avec le bout des doigts placé sous la balle de manière à ce qu’elle ne glisse pas de la main. Le bout des doigts agrippe quasiment le ballon (on appelle ça le grip). Il doit y avoir un léger creux entre le ballon et votre paume de main.

Kawhi Leonard

- Le W avec les pouces : La main opposée à celle de tir ne doit servir qu’à porter le ballon. Elle doit ainsi être placée sur le côté. Pour vous assurer que vos doigts sont placés correctement,  un W devrait se former avec vos index et vos pouces en plaçant le ballon devant vous.  

- Casser le poignet et allonger votre bras : Pour donner une bonne rotation à votre tir, il est indispensable de casser votre poignet avec un geste fouetté . C’est ce fouetté qui va permettre à votre ballon de tourner. Pendant le processus de tir, votre bras doit complètement se tendre (bras en extension) au-dessus de votre tête et non pas devant vous.

- Rotation du ballon vers l’arrière : Chaque tireur doit rechercher une rotation vers l’arrière. Elle va s’effectuer grâce au fouetté du poignet et du bout des doigts. Le majeur devant être le dernier doigt à quitter la balle.

- Privilégiez une trajectoire entre 47° et 55° : Si on préconise les tirs en cloche de façon à avoir une exploitation maximale de la surface du panier, un tir avec un angle de 90° est quasiment  impossible à réaliser. C’est pour cette raison que la trajectoire optimale à rechercher se situe entre 47° et 55° selon les études de James G. Hay dans son livre "biomécaniques des techniques sportives".

- Fléchissez les jambes : Lorsque vous vous apprêtez à armer votre tir (soit le moment où le ballon n’est pas encore au-dessus de votre coude), fléchissez vos jambes de manière à ce que le poids du corps se transfère vers le bas avant d'exploser vers le haut au moment de tirer.  La flexion de vos jambes va donner la puissance nécessaire lors de vos tirs. Plus vous serez éloignés de la cible, plus vos jambes auront une importance dans la réussite de vos tirs. A la fin du tir les jambes, comme les bras, doivent être en extension.

- Finir la main dans le cercle : A la fin de votre tir, gardez votre position avec votre main et vos doigts qui doivent finir « virtuellement » dans le cercle. Visuellement, vous devez avoir votre bras en extension vers le ciel et le poignet cassé comme si vous cherchiez quelque chose au-dessus d’une étagère ou en forme de col de cygne.

Lire la suite