CQFR : Harden dans le trou, Barnes décisif, Howard violent

Vous n’avez que quelques minutes dans les transports ou en déjeunant pour faire le point sur cette nuit de playoffs ? C’est ici que ça se passe.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Vous n'avez pas eu le temps de mater les matches de la nuit et vous n'avez que quelques minutes dans le bus ou en avalant votre sandwich pour rattraper votre retard ? On a sélectionné pour vous ce qu'il fallait retenir du match de la nuit. -Riley Curry a réussi plus de highlights en 6 minutes de conférence de presse avec son MVP de père que James Harden en quatre quart-temps. -D’ailleurs, il nous paraissait important de relayer ce classement actualisé des meilleurs « Curry ». -La malédiction du rappeur Lil B a fonctionné jusqu’au bout. Quelle terrible fin de série pour James Harden, qui a craqué au shoot (2/11) et battu le record de pertes de balle sur un match de playoffs (13 !). On ne va pas non plus faire porter le chapeau de l’élimination au « Bearded One ». Il a brillamment porté l’équipe sur ses épaules en saison régulière et a été impeccable en playoffs, même sur certains matches de cette série. -On pense souvent au feu offensif que sont capables d’allumer les Warriors à chaque match, mais il faut saluer leur état d’esprit défensif, particulièrement celui de certains joueurs qui ont mis leur ego de côté. Quand on s’appelle Andre Iguodala et qu’on a été All-Star, jouer le rôle de 6e homme et de chien de garde, ça peut vexer. « Iggy », pro jusqu’au bout des ongles, a défendu comme un acharné sur James Harden et s’est attiré les louanges méritées (quoi qu’un poil enflammées) de Steve Kerr. « C’est le meilleur match que j’ai vu pour un type qui finit à 6 points. Sa défense a été brillante et ça a été la clé du match. Il m’a rappelé Scottie Pippen ». Rien que ça. -Depuis que Kobe Bryant lui a dit qu’il le trouvait soft, Dwight Howard fait quand même beaucoup de fautes de bûcheron, non ? Entre le coup de coude sur Bogut l’autre jour et celui-ci dans la tronche d’Iguodala… - Pour rester sur Dwight Howard, il a été constant et plutôt bon pour un joueur qui a manqué une bonne partie de la saison régulière. Mais un poil d’humilité n’aurait pas fait de mal après cette défaite. «Je vais continuer à essayer de dépasser mes limites et me souvenir que, peu importe comment la saison s'est achevée, je reste un champion." Champion de belote chez les Rockets alors. Parce que niveau bagues NBA... -On ne parle clairement pas assez souvent d’Harrison Barnes. Depuis le début de sa carrière, ses chiffres moins flashy que certains de ses camarades de promo sont trompeurs. Si l’ancien d’UNC est titulaire dans cette équipe, c’est pour une bonne raison et il l’a prouvé dans le game 5 cette nuit. En termes d’intensité, d’agressivité offensive (24 pts) et défensive quand il le faut, Barnes est impressionnant. Après avoir eu une cote énorme au lycée et à la fac, on avait presque trouvé sa 7e place à la Draft et ses premiers pas dans la ligue décevants. Le voilà qui remet tranquillement les choses au point. - Que celui ou celle qui a misé sur la présence de deux coaches rookies sur les bancs des Finales NBA en début de saison lève la main. Il ou elle mérite au moins un pin’s parlant TF1. https://www.youtube.com/watch?v=AE9EPRpEgNw -« Il a juste besoin d’une bonne nuit de repos. Il a vomi et il se sent beaucoup mieux ».  Mychal Thompson, le papa de Klay, ne parlait pas d’une quelconque cuite que son fils Klay aurait encaissé. Juste de son état après le coup de genou dans la face que lui a asséné Trevor Ariza. - On a une pensée pour Mark Jackson. Le gars va continuer de commenter les matches d’une équipe dont il s’est fait virer il y a quelques mois et qui réussit beaucoup mieux sans lui…
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest