CQFR : Leonard se rate face aux Raptors, Harden et Gobert en feu…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Minnesota Timberwolves @ Detroit Pistons : 120-114

Dallas Mavericks @ Boston Celtics : 106-116

Memphis Grizzlies @ San Antonio Spurs : 113-109

Houston Rockets @ New Orleans Pelicans : 122-116

Toronto Raptors @ Los Angeles Clippers : 88-98

Utah Jazz @ Golden State Warriors : 122-108


- Kawhi Leonard serait-il finalement humain ? Pour ses retrouvailles avec les Toronto Raptors, l'ailier des Los Angeles Clippers est passé à côté de son match ! Seulement 12 points inscrits à 2/11 aux tirs, 11 rebonds et 9 passes décisives mais avec 9 turnovers... Le MVP des dernières Finales NBA a rendu une copie inhabituellement brouillonne. Malgré tout, il faut reconnaître qu'il avait le droit à un traitement de faveur bien particulier de la part de ses anciens coéquipiers, avec plusieurs prises à deux. Mais tout de même, Leonard a peut-être été rattrapé par ses émotions (oui, oui) au moment d'affronter son ex-franchise.

- Bon par contre, Lou Williams et Montrezl Harrell n'ont pas fait dans les sentiments ! En sortie de banc, les deux hommes ont été justement les moteurs de la victoire des Los Angeles Clippers face aux Toronto Raptors (98-88). Avec 21 points pour Williams, puis 14 points et 11 rebonds pour Harrell, les deux "remplaçants" ont porté la franchise californienne vers le succès. En face, malgré le gros boulot de Pascal Siakam (16 points, 10 rebonds, 6 passes décisives), les Canadiens, auteurs d'un joli succès contre les Los Angeles Lakers, étaient trop courts pour l'emporter et ont finalement explosé dans le dernier quart-temps d'un match longtemps très disputé.

- Par contre, si Montrezl Harrell a réalisé une belle performance, il a tout de même pris un sacré stop de la part de Chris Boucher. Au matin, ça peut être assez violent...

- Dans le même temps, James Harden continue d'affoler les compteurs avec les Houston Rockets. Auteur de 39 points, l'arrière a permis à son équipe de disposer des New Orleans Pelicans (122-116). En feu dans le dernier quart-temps (19 points), le Barbu a fait très mal à ses adversaires. A noter la belle résistance collective de la franchise de Louisiane, pourtant privée de Brandon Ingram, avec notamment un JJ Redick à 24 points. Mais avec un Harden à ce niveau dans le money-time, un Russell Westbrook (26 points) plutôt performant et un Clint Capela (11 points, 20 rebonds) très présent, il était difficile de faire mieux.

- Et si jamais vous pensez qu'on en fait trop sur les performances au scoring de James Harden : sur les 50 dernières années, jamais un joueur n'a été aussi prolifique sur les 10 premiers matches de la saison ! Après ses 39 points face aux New Orleans Pelicans (122-116) cette nuit, l'arrière des Houston Rockets affiche une moyenne de 37,3 points. Du jamais vu et des chiffres ahurissants pour la superstar, qui s'impose définitivement comme le meilleur de la NBA dans ce domaine.

- Dans un registre bien différent, un autre homme a réalisé un chantier monstre cette nuit : Rudy Gobert ! Profitant de la faiblesse des Golden State Warriors (122-108) à l'intérieur, le Français a été le grand artisan du succès du Utah Jazz. En double-double (25 points, 14 rebonds), l'international tricolore a été tout de même bien épaulé par le duo Donovan Mitchell (23 points, 6 passes décisives) - Mike Conley (22 points, 7 passes décisives). En face, comme souvent depuis le début de la saison, D'Angelo Russell (33 points) a tout donné mais était bien trop seul. A noter le retour de blessure de Draymond Green, mais l'intérieur a logiquement eu du mal sur ses 22 minutes jouées.

- Le Kemba Walker show ! Avec l'absence de Gordon Hayward, victime d'une fracture de la main et absent pour 6 semaines, le meneur va devoir prendre ses responsabilités aux Boston Celtics. Et si certains avaient des doutes concernant sa capacité à le faire, ils ont été rassurés dès cette nuit. Car le meneur de jeu a été exceptionnel pour permettre la victoire des siens contre les Dallas Mavericks (116-106). Malgré une rencontre disputée et un Luka Doncic des grands soirs (34 points, 9 passes décisives, 6 rebonds), Walker (29 points) a pris les choses en mains dans le money-time, avec un tir primé décisif en fin de partie, pour l'emporter. A noter la nouvelle nuit difficile de Kristaps Porzingis (4 points en 22 minutes). Et Jayson Tatum a également bien arrosé à 1/18 pour 5 petits points...

- Les Memphis Grizzlies ont un tout petit peu (mais vraiment un tout petit peu) gâché la soirée de Tony Parker. Avant la superbe cérémonie pour retirer le maillot du Français aux San Antonio Spurs, Jaren Jackson Jr. et ses partenaires ont réussi à s'imposer (113-109). Auteur de sa meilleure performance de la saison (24 points, 6 rebonds, 5 passes décisives), Jackson Jr. a été l'élément moteur pour permettre la première victoire à l'extérieur de Memphis. En fin de match, le jeune talent a été vraiment décisif avec notamment un contre sur un drive de DeMar DeRozan (à 111-109). Malgré ce revers, la soirée a été tout de même très belle et riche en émotions à San Antonio.

- Enfin, dans le premier match de la soirée, les Detroit Pistons ont subi la loi des Minnesota Timberwolves (114-120). Malgré le retour de Blake Griffin (19 points, 7 rebonds, 6 passes décisives), la franchise de Motor City n'a jamais trouvé les solutions pour contenir la fougue des Wolves. A l'intérieur, Karl-Anthony Towns (25 points, 8 rebonds, 6 passes décisives) a totalement dominé les débats face à un Andre Drummond éteint. Et dans le même temps, Andrew Wiggins, dans une belle forme en ce moment, a fait de sacrés dégâts au scoring avec 33 points. Face à l'adresse à longue distance de Minnesota (notamment un 8/10 dans le premier quart-temps), Detroit a passé une soirée difficile...