CQFR : LeBron clutch contre Boston, Zion brutalise les Warriors

CQFR : LeBron clutch contre Boston, Zion brutalise les Warriors

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA, celle de LeBron James

Celtics @ Lakers : 112-114

Wolves @ Nuggets : 116-128

Pacers @ Raptors : 81-127

Wizards @ Bulls : 117-126

Spurs @ Thunder : 103-131

Pelicans @ Warriors : 115-101

Pistons @ Blazers : 104-107

---

- Voilà longtemps qu'on n'avait plus eu un match bien serré et chaud entre les rivaux historiques de Boston et L.A. avec les deux équipes bien classées dans leurs conférences. On y a eu droit dimanche au Staples Center. Et Jayson Tatum a montré qu'il était digne des glorieux anciens qui ont porté ce maillot. L'ailier des Celtics a égalé son record de points (41 points à 12/20) en tenant en joue presque jusqu'à la fin les Lakers. Il a fallu que les Angelenos s'accrochent pour renverser leurs visiteurs et LeBron James a joué le rôle du dynamiteur.

Peu après avoir manqué un lancer pour égaliser, LeBron James s'est fait une joie de rentrer le panier le plus clutch de la partie sur un magnifique shoot devant Tatum à 30 secondes de la fin.

LeBron James a rendu une copie à 29 points, 9 passes et 8 rebonds, pour aider les Lakers à l'emporter. On regrette juste que la fin de match ait été aussi hachée, notamment le money time, avec des arbitres un peu trop présents...

- Les Raptors continuent d'être épatants et tous les voyants sont au vert avant le choc contre Milwaukee. La réception des Pacers a été bien plus qu'une formalité. En gagnant par 46 points d'écart, record de la franchise et de la saison en NBA, les champions en titre ont ridiculisé un adversaire habituellement vaillant pour remporter leur 17e match en 18 rencontres. Kyle Lowry a été à la baguette (16 points, 11 passes) pour signer son 6e double-double consécutif, là aussi un record personnel.

- Les Pelicans poursuivent leurs efforts pour grimper au classement. Ils ont évité l'accident sur le parquet des Warriors. Après une première mi-temps poussive, NOLA a accéléré. Zion Williamson a poursuivi sa série de match au-dessus des 20 points (28 points, 7 rebonds) avec quelques coups d'éclat spectaculaires, Nicolo Melli a égalé son record avec 20 points et 6 paniers à 3 points, mais c'est sans doute la montée en puissance de Jrue Holiday (11 de ses 23 pts dans le 4e quart-temps) qui a fait la différence.

Zion Williamson en mode bulldozer au rebond.

Zion Williamson qui enrhume Smailagic.

- Les Wizards sont en train de lâcher prise. Après s'être inclinés face à Cleveland, les voilà qui perdent un "choc" entre 9e et 10e contre les Bulls, malgré l'énorme carton de Bradley Beal (53 points à 15/27).

Chicago restait sur 8 défaites de rang mais a pu s'appuyer sur le superbe match de Coby White (33 points), qui est devenu le premier rookie des Bulls depuis Michael Jordan a enchaîner deux matches de suite à 30 points ou plus.

Washington a joué trois matches de moins que Chicago, mais le retard des deux équipes sur Orlando est le même : quatre victoires de moins. Ce sera compliqué...

- Portland s'est fait peur contre Detroit et n'a fait la différence que dans le 4e quart-temps après avoir cravaché. Toujours privés de Damian Lillard, les Blazers ont cette fois pu compter sur un duo de choc pour remplacer leur franchise player au scoring et dans l'influence. CJ McCollum a claqué 41 points, 12 passes (son record en carrière) et 9 rebonds. Carmelo Anthony, lui, a rappelé à ses détracteurs qu'ils avaient vraiment eu tort de penser qu'il n'avait plus rien à apporter à une équipe NBA. Pour la première fois depuis février 2017, "Melo" a dépassé la barre des 30 points (32), tout en inscrivant un panier important à 21 secondes de la fin sur un jump shot.

Sekou Doumbouya était titulaire pour les Pistons mais n'a pas brillé, à l'instar de ses autres camarades du cinq. Les remplaçants des Pistons ont inscrit 70 des 104 points de leur équipe, qui continue son tanking forcené avec application.

- Gregg Popovich était dépité après la débâcle de son équipe sur le parquet d'OKC. Plus que l'issue, finalement assez logique vu la forme du Thunder, c'est la manière que le coach des San Antonio Spurs n'a pas apprécié. Les Texans ont été des passoires en défense face à Shai Gilgeous-Alexander (22 points, 13 rebonds) ou même Steven Adams (21 points, 14 rebonds), qui ont permis à OKC de remporter la plus large victoire de son histoire contre San Antonio (+28). "Je dois parler à mon patron", a lâché Pop après avoir abrégé son passage devant les médias.

- Sans Karl-Anthony Towns (blessé au poignet), ni D'Angelo Russell (laissé au repos le jour de son anniversaire...), les Wolves ont logiquement poursuivi leur entreprise de glissade vers les bas fonds contre Denver. Paul Millsap a été le Nugget le plus en vue (25 pts) pour rebondir après un match précédent assez difficile. Avec 24 points, 7 rebonds et 6 passes en une demi-heure, Nikola Jokic s'est lui aussi promené.

Pour le fun, le cinq des Wolves dans ce match : McLaughlin, Okogie, Beasley, Hernangomez, Reid.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest