CQFR : Les Lakers surpris par le champion, TJ Warren en feu

CQFR : Les Lakers surpris par le champion, TJ Warren en feu

Ce qu'il fallait retenir de cette troisième nuit NBA avec l'immense performance de TJ Warren ou encore Toronto qui s'offre les Lakers

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les matches de la nuit en NBA :

 

Miami Heat - Denver Nuggets : 125-105

Utah Jazz - Oklahoma City Thunder : 94-110

New Orleans Pelicans - Los Angeles Clippers : 103-126

Philadelphia Sixers - Indiana Pacers : 121-127

Los Angeles Lakers - Toronto Raptors : 92-107


Contrairement à la nuit dernière, beaucoup moins d'affiches se sont réglées dans les ultimes secondes. Il n'y a bien que ce Sixers-Pacers qui a tenu en haleine les fans. Avec un duel entre Joel Embiid, auteur de 41 points et 21 rebonds, et de l'inattendu TJ Warren. L'ailier des Pacers a connu une de ces soirées où le cercle semble immense. Et où tout semble réussir. L'ancien des Suns termine avec 53 points à 20/29 aux tirs dont 9/12 à trois points ! Tout ça en étant décisif puisqu'il compile 19 points dans l'ultime période avec un paquets de tirs ultra clutchs. En voilà un pour qui l'atmosphère de cette bulle ne pose aucun problème. Philly est toujours 6e et continue d'inquiéter. Cette embrouille entre Jojo et Shake Milton ne va pas rassurer les fans des Sixers.

Dans cette bulle, où l'avantage du terrain n'existe pas, il va falloir faire attention à certains contenders. On a déjà évoqué les Rockets, mais les Raptors auront leur mot à dire. Le champion a bien fait ses devoirs pendant le training camp. Et cela s'est vu avec cette victoire sur le favori pour le titre, les Los Angeles Lakers. Il faut dire que les Californiens ont connu des énormes passages à vide. En début de match en encaissant un 13-0. Puis dans le troisième quart où ils n'ont inscrit que quatre petits points en huit minutes. Et enfin dans le dernier quart avec un 10-0 rédhibitoire.

Pascal Siakam un peu en dedans (5/17 aux tirs), Kyle Lowry a été monstrueux avec 33 points, 14 rebonds et 6 passes. OG Anunoby a flirté avec la perfection puisqu'il a bouclé la partie avec 23 points à 8/9 dont 3/3 derrière l'arc et 4/4 aux lancers. Côté Lakers, seul LeBron James a tenu la route avec un 20-10-5. Anthony Davis a lui été étonnamment en retrait avec seulement 7 tirs pris pour 14 unités. À noter le pas très joli 10/40 des Lakers à 7,23m qui devront donc attendre pour verrouiller cette première place.

Car si la bande à LeBron n'a pas encore officialisé son statut de tête de série numéro 1, c'est que leur dauphin, à savoir les Clippers ont fait le boulot contre de bien tristes Pelicans. Ne vous fiez pas à ces vingt points d'écart, qui témoignent déjà d'une petite correction. Entre le milieu du troisième et du quatrième, c'est bien 40 pions qu'il y avait entre les deux équipes. 14 petites minutes pour le ménagé Zion, le temps de compiler 7 points et 5 rebonds. S'ils continuent à ce rythme, cette 9e place, synonyme de play-in, va vite devenir inatteignable. Ils pointent ce matin à la 12e place, à 1,5 matches de Portland.

Dans le premier match de la soirée, Miami n'a pas vraiment eu de soucis pour se défaire des Nuggets, trop handicapés par les absences de Jamal Murray, Gary Harris et Will Barton. Avec un jeu toujours aussi alléchant et fait de mouvement permanent, les Floridiens ont dû attendre l'ultime période pour mettre définitivement la main sur la rencontre. Kelly Olynyk nous a gratifié d'un petit coup de chaud avec 17 de ses 20 points dans le dernier acte.

Avec ses 11 minutes, Bol Bol est également rentré dans les highlights avec deux belles séquences, dont une montrant de manière sidérante sa taille et son immense envergure.

La pause de quatre mois n'a pas cassé l'alchimie de cette belle équipe du Thunder. Opposé au Jazz, Chris Paul et consort ont vraiment maitrisé les 48 minutes avec une barre des vingt points d'écart atteinte avant la pause. Il faut dire qu'en tirant à 39% sur une rencontre, il est difficile de s'imposer pour Utah. Avec cette victoire, OKC s'éloigne de la 7e place occupée par Dallas (2,5 matches) et peut sérieusement envisager une place dans le top 4, voir top 3. Ce qui serait une immense et magnifique surprise.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest