87 CLE
93 ORL
108 DET
101 IND
104 CHA
111 BKN
108 BOS
95 DEN
112 MIA
103 WAS
98 CHI
100 GSW
139 OKC
127 MIN
105 SAS
104 SAC
119 MIL
91 LAC
113 POR
136 LAL

CQFR : Luka Doncic est surnaturel, Paul George clutch

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Cavs @ Knicks : 105-123

Pacers @ Nets : 115-86

Hornets @ Raptors : 96-132

Blazers @ Rockets : 108-132

Bucks @ Bulls : 115-101

Spurs @ Mavs : 110-117

Celtics @ Suns : 99-85

Wolves @ Jazz : 112-102

Thunder @ Clippers : 88-89

---

- On commence à manquer de superlatifs pour le début de saison qu'est en train de réaliser Luka Doncic. Le Slovène a été incroyable cette nuit lors de la venue de San Antonio. Doncic a battu son record de points en carrière et enregistré un triple-double (42 points, 11 rebonds, 12 passes). L'ancien Madrilène ne s'est pas contenté d'empiler les stats, il a aussi tué le match à 26 secondes de la fin sur un shoot à 3 points clutch pour infliger une 6e défaite de suite aux Spurs.

Pour se rendre compte du niveau déjà atteint par Luka Doncic, il faut savoir qu'il n'est que le deuxième joueur de l'histoire à claquer un triple-double à 40 pts avant d'avoir atteint sa majorité (21 ans aux Etats-Unis) après LeBron James... Doncic est en tête du classement des triple-doubles et personne avant lui n'en avait réussi autant après 15 matches dans une saison.

A l'heure qu'il est, on ne voit pas ce qui l'exclue de la conversation pour le MVP (quelques places en plus pour les Mavs au classement ?) et d'une première sélection pour le All-Star Game. Le gamin défie l'entendement et est bien lancé vers la carrière de légende que l'on pouvait lui prévoir et lui souhaiter.

- Paul George continue sa lune de miel parfaite avec les Clippers. L'autre recrue phare de l'été californien n'a cette fois pas eu besoin de scorer en masse pour permettre à L.A. d'arracher la victoire contre OKC. En plus de ses 18 points, "PG13" a surtout inscrit le shoot à 3 points de la gagne à 25 secondes de la fin contre son ancienne équipe. Derrière, Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari ont eu l'occasion de renverser la situation mais ont manqué la cible.

La soirée n'avait pas été simple pour le All-Star jusque-là. Ses 7 ballons perdus témoignaient d'une légère nervosité et d'un petit contrecoup logique après des premières apparitions incroyables sous son nouveau maillot.

Mais aussi...

- Boston a immédiatement rebondi après la fin de sa série de 10 victoires de rang. Les Celtics ont verrouillé les Suns en Arizona grâce à une défense de fer (Phoenix n'avait jamais aussi peu scoré cette saison) et aux 26 points de Jayson Tatum notamment.

- C'est assez fou de se dire qu'en signant un match à 36 points pour guider Houston vers la victoire contre Portland, James Harden a fait baisser sa moyenne au scoring... Le barbu en chef a pourtant réussi l'une de ses performances les plus cliniques face à un adversaire plutôt identifié comme un concurrent direct à l'Ouest. Harden n'a pas arrosé (11/19, dont 5/10 à 3 points) et a du coup été encore plus compliqué à gérer pour des Blazers impuissants. Damian Lillard a beau avoir invoqué l'impossibilité de défendre sur Harden à cause de l'arbitrage, son match (4/15 pour 13 points et 11 passes) n'a pas plaidé en sa faveur.

- Russell Westbrook à 28 points, 13 rebonds et 10 passes tout en shootant à 9/26, ça a dû rappeler quelques souvenirs aux fans d'OKC.

- Le Jazz était toujours invaincu à domicile avant la venue des Wolves. Les 7 paniers à 3 points de Karl-Anthony Towns (29 points, 13 rebonds) et l'extrême maladresse d'Utah (36.8%) ont mis fin à cette série de 6 succès de rang à la maison. Le rookie Kelan Martin a mis 14 points pour le quatrième match de sa carrière en NBA, alors que Minnesota a de nouveau joué sans Andrew Wiggins. Rudy Gobert était lui dans ses standards (16 points, 14 rebonds).

- Rudy Gobert pourra se consoler un peu avec ce superbe contre sur "KAT".

- Une semaine après avoir été humiliés au Garden par les Cavs, les Knicks ont pris leur revanche. Sans souffrir et en s'appuyant sur le gros match de Julius Randle (30 pts), New York a rectifié le tir, profitant aussi du forfait de Kevin Love dans le camp adverse. Frank Ntilikina était titulaire et délivré 6 passes décisives, en plus de 6 points (+22 de différentiel).

- Les frangins Holiday, Justin et Aaron, ont fait le job pour les Pacers cette nuit à Brooklyn. Confrontés, comme les Nets, à des blessures, les joueurs de Nate McMillan ont associé deux des trois frères présents en NBA pour un résultat optimal (24 pts, 13 pds pour Aaron, deux records en carrière, et 20 pts pour Justin). Domantas Sabonis a lui battu son record de prises au rebond (18), pendant que Brooklyn s'en remettait quasiment uniquement à Spencer Dinwiddie (28 points, 8 passes) en l'absence de Kyrie Irving. Shooter à 35% à domicile, c'est assez vilain de la part des Nets, avec ou sans "Uncle Drew".

- OG Anunoby réussit un excellent début de saison avec les Raptors. Si Pascal Siakam est l'incontestable franchise player des champions en titre, le jeune ailier est précieux et de plus en plus prolifique et fiable. Cette nuit, ses 24 points (record en carrière) ont été importants pour permettre à Toronto de se défaire des Hornets. Avec un petit boost statistique supplémentaire sur la suite de la saison, on aura là un beau candidat pour le titre de MIP.

- Milwaukee a enregistré une quatrième victoire consécutive lors de son court déplacement à Chicago cette nuit. Giannis Antetokounmpo a beau rencontrer des difficultés sur la ligne (5/12), le "Greek Freak" continue d'empiler les matches dominants offensivement comme des perles. Le MVP en titre a cette fois inscrit 33 points, pour un 12e double-double en... 12 matches. Il n'est pas seul à avoir été bon dans ce match, puisque Brook Lopez a été percutant dans la raquette avec 19 points, 12 rebonds et 5 contres.

-