CQFR : Les Spurs ne sont pas morts, Beverley casse des dents

CQFR : Les Spurs ne sont pas morts, Beverley casse des dents

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Suns @ Lakers : 96-120

Pelicans @ Hornets : 119-109

Jazz @ Heat : 100-102

Grizzlies @ Sixers : 95-103

Clippers @ Mavs : 110-114

Blazers @ Spurs : 118-131

---

-  Quand on veut être un meneur respecté en NBA, il faut avoir coché quelques cases. Pour Dennis Smith : se faire péter une dent dans un contact un peu âpre avec Patrick Beverley, checked.

- Ce spécimen de "Pat Bev" a lui réussi à se faire éjecter pour avoir lancé la balle sur un fan. Enfin, "lancé" est un mot un peu fort. On aurait presque pu croire qu'il voulait juste faire une passe un peu appuyée au type si on n'avait pas eu vent du contexte. Beverley affirme que Don Knobler, un habitué des matches des Mavs, lui aurait envoyé un "Ta mère", après un petit échange rapide. Si c'est vraiment le cas, autant envoyer un vrai cachou bien puissant dans les dents du gars pour justifier l'expulsion...

- Les Mavs jouaient sans Luka Doncic, touché à la hanche et obligé de regarder ses camarades l'emporter face aux Clippers depuis le banc. En son absence, Harrison Barnes a fait le job avec 30 points et 9 rebonds. Luka, lui, a particulièrement eu l'air d'apprécier le contre clutch de Dennis Smith sur Tobias Harris.

- C'est la 8e victoire en 10 matches pour les Mavs, qui pointent le bout de leur nez à la 8e place à l'Ouest. On a rien contre les autres prétendants à cette place, mais voir Luka Doncic en playoffs dès sa première saison en NBA, on valide complètement.

- Ça grimace pour les Suns, torpillés par les Lakers. Phoenix a de nouveau perdu Devin Booker, touché aux ischio-jambiers, et n'a pas existé dans ce match. Elie Okobo a du coup débuté la deuxième mi-temps dans le cinq, mais ça ne s'est pas passé aussi bien qu'on aurait pu l'espérer. Le rookie français s'est pris quelques savons par Kokoskov sur temps mort et a fini avec 3 points (à 1/9) et 4 passes en 30 minutes avec 3 pertes de balle.

- Une fois n'est pas coutume, LeBron James n'a pas fini meilleur marqueur des Lakers. Avec 22 points en 31 minutes, le "King" a été devancé par Kyle Kuzma, 23 points en 29 minutes. Les Angelenos n'ont pas eu à trop forcer et enchaînent une troisième victoire de suite sans trop faire de bruit et pointent au 5e rang à l'Ouest.

- Les Spurs ont fait un team meeting samedi matin et ça a payé. Après ces fameuses réunions où tout le monde se "dit les choses", "lave son linge sale", et tout le blabla, San Antonio a montré l'un de ses meilleurs visages cette saison lors de la réception de Portland : meilleur total de points de la saison avec 131, une adresse folle à 3 points (11/15) et des efforts collectifs appréciables. Les 36 points, 8 rebonds et 6 passes de DeMar DeRozan y sont aussi un peu pour quelque chose. Après quelques sorties décevantes en termes d'adresse, "DDR" a retrouvé sa confiance et son agressivité.

- Dans cette partie, Damian Lillard a encore porté les Blazers sur ses épaules et a été la seule vraie menace pour les Spurs : 37 points et 10 passes pour le meneur All-Star.

- Anthony Davis était un peu trop ingérable pour les Hornets : 36 points, 19 rebonds et 8 passes en 37 minutes. "Unibrow" semble monter en puissance depuis deux matches en attaque après quelques matches un peu mitigés. Quand on dit mitigés, c'est selon ses standards, évidemment. Le commun des mortels se satisferait tous les jours d'un match à 27 points et 16 rebonds...

- Jimmy Butler continue d'être l'homme qu'il faut alimenter dans le 4e quart-temps pour les Sixers. Si Philadelphie a battu Memphis, c'est encore parce que Butler est monté en régime dans le 4e quart-temps : 13 de ses 21 points ont été inscrits durant cette période et, même s'il n'a pas eu besoin d'un game winner, l'ancien joueur des Wolves a rentré quelques paniers démoralisants au moment opportun.

- Et encore une victoire à la maison pour le Heat sans les maillots City Edition. Après avoir enchaîné les défaites dans un uniforme classe, Miami reprend du poil de la bête avec sa tunique classique. C'est Utah qui a fait les frais de l'agressivité retrouvée des Floridiens, dans un match où le Jazz a mené de 19 points avant qu'il y ait 17 changements de leader au tableau d'affichage et 16 égalités. Le parquet City est lui toujours là et c'est toujours un régal pour les yeux.

- Donovan Mitchell n'arrive toujours pas à enchaîner les matches propres comme la saison dernière. Encore un 8/24 pour le sophomore et 18 points avec un différentiel de -5 lorsqu'il était sur le parquet. Tout l'inverse de Rudy Gobert, le vrai taulier : 12 points, 18 rebonds et 3 contres, avec +19 pour Utah en sa présence sur le terrain...

- Tout le monde était très énervé au Jazz après la rencontre. En cause : le dernier coup de sifflet des arbitres pour une faute plus que légère de Gobert sur Wade qui a permis à Miami de plier le match...

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest