CQFR : Harden est complètement intenable, Kawhi et PG cartonnent

CQFR : Harden est complètement intenable, Kawhi et PG cartonnent

Voici ce qu'il fallait retenir des 9 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA

Pelicans @ Sixers : 109-116

Rockets @ Magic : 130-107

Lakers @ Heat : 113-110

Pacers @ Hawks : 110-100

Bucks @ Grizzlies : 127-114

Hornets @ Bulls : 83-73

Warriors @ Jazz : 106-114

Clippers @ Wolves : 124-117

Knicks @ Kings : 103-101

---

- Depuis que la ligue n'a pas intercédé en faveur des Rockets lors du Dunk-gate, James Harden s'est mué en très vilain garçon. Après avoir marqué 55 points contre Cleveland, l'arrière de Houston a de nouveau fait dans l'insolence la nuit dernière lors du déplacement de son équipe à Orlando. Harden a inscrit 54 points en 36 minutes à 10/15 à 3 points (!) et avec seulement 6 lancers. C'est comme s'il cherchait à montrer qu'il n'avait plus besoin d'aller 15 fois sur la ligne pour dominer toute vie sur terre. Lorsqu'il est dans un état de grâce comme celui-là, sans être constamment dans un registre d'attaque du cercle et de recherche de fautes, James Harden est complètement indéfendable et le Magic l'a appris à ses dépens.

- Evan Fournier, qui a déclaré que "James Harden n'était pas le MVP pour rien", a été le meilleur joueur de son équipe avec 27 à points à 10/18 en 25 minutes.

- Le Miami Heat n'est plus invaincu à domicile. Il a fallu que les Los Angeles Lakers viennent en ville pour stopper cette série. LeBron James était visiblement très heureux de humer à nouveau l'air de South Beach. Le "King" est passé tout près d'un nouveau triple-double (28 points, 12 passes et 9 rebonds), et son tandem avec Anthony Davis (33 points, 10 rebonds) a encore fait des dégâts impossibles à éviter. Le Heat a tenu le choc pendant tout le match et Jimmy Butler a même eu une dernière munition pour arracher la prolongation. Problème : il a dû effacer LeBron, venu au contact, puis passer au-dessus du bras tendu de Davis...

- Il y a quelques années, jamais LeBron James ne se serait amusé à shooter depuis le logo avec plus de 10 secondes de possession encore jouables. Le "King" sait vivre avec son temps.

- Kawhi Leonard et Paul George n'ont pas encore beaucoup de matches ensemble à leur actif, mais on peut déjà voir à quel point ce sera terrifiant dans quelques mois... Les deux hommes ont rayonné lors du déplacement des Clippers à Minneapolis. PG13 (46 points) et Leonard (42) sont devenus les premiers joueurs de l'histoire de leur franchise a inscrire au moins 40 points en même temps. Ce n'est arrivé que 21 fois depuis la tenue des statistiques en NBA. On a vite compris que les deux compères allaient bosser pour cinq cette nuit quand on les a vu marquer les 23 premiers points de L.A. Il semblerait que Kawhi Leonard ait pour sa part récupéré un peu du mojo de James Harden en ce qui concerne les lancers francs. L'ancien ailier des Spurs a signé un impeccable 19/19 sur la ligne, record personnel.

- Laisser Giannis Antetokounmpo au repos, c'est quasiment de la triche. Lors de la rencontre suivante, vous pouvez être sûrs, que le "Greek Freak" va tout écraser. La star des Bucks, ménagée deux jours plus tôt contre New Orleans, s'est baladée à Memphis : 37 points et 11 rebonds à 12/23, dont 3/7 à 3 points. Mieux, Giannis a été déterminant dans le 4e quart-temps avec 17 points au compteur alors que le match était jusqu'ici serré.

- Le pauvre Jaren Jackson Jr a sorti le meilleur match offensif de sa jeune carrière avec 43 points à 9/15 à 3 points (!), mais sa perf sera atténuée par la défaite des Grizzlies et la prolongation de la formidable série de victoires des Bucks, qui en sont désormais à 17 de suite.

- Si on nous avait dit qu'après 24 matches les Charlotte Hornets seraient aux portes du top 8 à l'Est, on y aurait sans doute pas cru. Ils viennent pourtant de signer une troisième victoire consécutive contre les Bulls avec six joueurs entre 11 et 16 points. Ce n'était clairement pas le match le plus spectaculaire de la saison et les deux équipes ont signé leur plus faible production offensive depuis la reprise sur cette rencontre.

- Les New York Knicks ont gagné deux matches de basketball de suite ! Sur le parquet de Sacramento, les joueurs de Mike Miller (pour le moment) sont allés renverser les Kings alors qu'ils étaient menés de 16 points. Les deux joueurs décisifs se nomment Elfrid Payton, qui a mis un joli boxon dans le 4e quart-temps, et Marcus Morris, auteur d'un panier crucial à 9 secondes de la fin.

Ce n'était en revanche pas la soirée de Frank Ntilikina. S'il reste titulaire, le Français a beaucoup de mal à peser depuis le départ de David Fizdale. On peut toujours louer sa bonne tenue défensive, mais sa production globale est, encore plus cette nuit, famélique : 2 points, 2 interceptions et un rebond à 1/5. Il faut s'attendre à ce que Payton récupère prochainement sa place dans le cinq si cette dynamique s'installe. Dennis Smith, lui, n'a pas joué une seconde...

- Les Sixers sont la dernière équipe invaincue à domicile cette saison. Philadelphie a remis le couvert au lendemain d'une victoire contre Boston en dominant les New Orleans Pelicans. S'ils se sont fiat un peu peur sur la fin, les joueurs de Brett Brown ont été plutôt en contrôle, notamment grâce aux 31 points de Tobias Harris et aux double-doubles de Ben Simmons (24 points, 11 passes) et Joel Embiid (24 pts, 11 rbds).

- Utah a eu du mal à venir à bout des Warriors cette nuit, preuve que le Jazz n'est toujours pas sur une vitesse de croisière optimale... C'est encore Bojan Bogdanovic qui a été le plus précieux avec 32 points, 8 paniers à 3 points et le panier pour virer définitivement en tête à un peu plus d'une minute de la fin. Rudy Gobert a, comme toujours fini en double-double avec 15 points et 15 rebonds.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest