107 CHA
122 ATL
110 MIA
105 CHI
110 PHI
104 TOR
119 WAS
135 LAC
106 DAL
110 SAC
96 POR
108 OKC
142 LAL
125 MIN

CQFR : Luka remets-nous ça, Trae Young en claque 49 !

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Voici ce qu'il fallait retenir des 13 matches de la nuit en NBA.

Les résultats de la nuit en NBA

Celtics @ Nets : 107-112

Raptors @ Magic : 90-83

Hornets @ Pistons : 110-107

Sixers @ Knicks : 101-95

Bucks @ Cavs : 119-110

Warriors @ Heat : 105-122

Hawks @ Pacers : 104-105

Pelicans @ Thunder : 104-109

Jazz @ Grizzlies : 103-94

Clippers @ Spurs : 97-107

Mavs @ Suns : 120-113

Bulls @ Blazers : 103-107

Wizards @ Lakers : 103-123

---

- Voilà quelques jours que Luka Doncic n'avait plus fait quelque chose d'historique pour son âge ou de simplement excitant pour divertir le peuple. Cette nuit, face aux Suns, le Slovène a réussi les deux. L'ancien Madrilène a fait le show, tout en égalant son record de points en carrière (42) et en compilant assez de passes (11) et de rebonds (9) pour s'assurer de finir le mois de novembre en... triple-double de moyenne. Du 1er au 30, Doncic a tourné à 32.4 points, 10.4 passes et 10.3 rebonds par match. Seuls deux joueurs avant lui avaient bouclé un mois plein en trois dimensions : Oscar Robertson et Russell Westbrook. Les deux sont aussi les seuls à avoir fini une saison complète en triple-double de moyenne. Luka Doncic n'y est pas encore, mais le chemin est tracé.

- Dans cette partie, Kristaps Porzingis, a enregistré plus d'embrouilles avec Aron Baynes (1), que de paniers marqués (0/8). Le Letton a néanmoins réussi à peser de l'autre côté du terrain avec 13 rebonds, 2 contres et 2 interceptions. On lui conseille néanmoins d'éviter de se prendre le bec avec des Australiens...

- On a de la peine pour Trae Young. Le garçon est un phénomène lui aussi et on se souviendra sans doute de cette Draft 2018 comme de celle qui a vu deux énormes talents, Luka Doncic et lui-même, débarquer NBA. Malheureusement, pour le moment, les performances herculéennes de Young avec Atlanta sont éclipsées par celles surnaturelles de Doncic avec Dallas, mais aussi par les défaites en cascade des Hawks... Cette nuit, Atlanta s'est incliné en prolongation contre Indiana, malgré... 49 points (à 16/28) du sophomore, son record en carrière. Il manque du monde autour de l'ancien meneur d'Oklahoma, mais ça n'excuse pas les 15 défaites en 19 matches des hommes de Lloyd Pierce.

- Hassan Whiteside est un joueur de basket frustrant, parfois paresseux et peu engagé sur le terrain. Mais quand l'ancien pivot du Heat, aujourd'hui à Portland, se fait un peu violence, ça donne de bonnes choses. Whiteside a été un élément moteur du troisième succès consécutif des Blazers cette nuit contre Chicago. Il a ainsi battu le record de contres sur un match d'un joueur de la franchise (10), en ne passant pas loin du triple-double (8 points, 15 rebonds).

- Toujours à Portland, la belle histoire continue pour Carmelo Anthony. Melo a encore été productif et parfait dans l'état d'esprit contre Chicago : 23 points, 11 rebonds et 4 passes à 8/16. C'est plus que ce qu'espéraient sans doute les dirigeants des Blazers en lui proposant de venir leur filer un coup de main. On attend maintenant de le voir contre les deux équipes de Los Angeles dans les jours qui viennent.

- Deux équipes connaissent une trajectoire similaire en termes de victoires consécutives et de domination de leur Conférence, les Bucks et les Lakers, qui ont signé un 10e succès de rang cette nuit :

  • Sur le parquet de Cleveland, Milwaukee a sans surprise été porté par un Giannis Antetokounmpo (33 points, 12 rebonds) qui paraît capable de faire des double-doubles en marchant.
  • Contre les Wizards, les Lakers n'ont pas eu à forcer leur talent et la paire LeBron-AD a fini en double-double (23 pts, 11 pds pour le "King", 26 pts, 13 rbds pour "Unibrow") avant d'aller faire la sieste sur le banc dans le dernier quart-temps.

- Les Clippers ont eu la gentillesse de sortir un peu les Spurs de leur torpeur. En réalisant leur plus mauvais match depuis les débuts du tandem Kawhi Leonard-Paul George, les Californiens ont redonné confiance aux Texans, qui restaient sur 12 défaites en 14 matches. Une fois n'est pas coutume, les Spurs en voulaient plus cette nuit et le deuxième retour de Leonard à San Antonio a encore été le théâtre d'un match brouillon de la part du MVP des Finales 2019 : 19 points à 8/23. C'est toujours mieux que son camarade "PG13", bloqué à 2/11 sans peser sur la rencontre.

- On notera que l'intensité des huées à l'encontre de Kawhi Leonard n'a pas diminué par rapport à la saison dernière. A chaque touche de balle, l'ancien Spur a été copieusement sifflé.

- Frank Ntilikina et les Knicks se sont inclinés à domicile contre les Sixers après avoir donné l'impression de pouvoir l'emporter sereinement. Fait rare, le meneur français est le joueur de son équipe à avoir pris le plus de tirs (14). Si ses statistiques (13 points, 4 passes, 2 rebonds et une interception) ne feront pas décoller les sceptiques de leur canapé, Ntilikina a encore fait un match solide et actif, avec un +/- positif. C'est surtout sur la ligne que New York a perdu ce cinquième match de suite : 19/33.

- Spencer Dinwiddie est tellement chaud que les Nets n'ont aucun intérêt à précipiter le retour de Kyrie Irving. Le meneur de Brooklyn a encore été incandescent lors de la venue de Boston en fin de journée vendredi. Avec 32 points, 11 passes, 5 rebonds, 2 interceptions et 2 contres à 11/19, l'habituel 6e homme a mis une pression folle sur "Uncle Drew", censé être bientôt de retour. Grâce à ce succès, les Nets repassent dans le positif (10-9).

- Les Raptors trouvent des ressources même quand ils ont l'air au bout du rouleau. Pas très séduisants pendant une mi-temps contre Orlando, les champions en titre se sont appuyés sur Norman Powell, inarrêtable dans le troisième quart-temps, pour dominer le Magic et remporter un 6e match consécutif. Powell a battu son record en carrière (33 points, dont 19 dans le 3e QT) pendant que Kyle Lowry prépare tranquillement son comeback. Deux jours après son record de points de la saison, Evan Fournier a de nouveau fini meilleur marqueur de son équipe avec 19 points dont 12 inscrits sur la ligne.

- Les Pistons continuent de glisser et de se rapprocher d'un inévitable coup de poker sur le marché des trades. Detroit s'est à nouveau incliné contre Charlotte (9e défaite de suite contre les Hornets) après avoir été en tête à l'entame du dernier quart-temps. PJ Washington (26 points) et Terry Rozier (23 pts) ont fait le gros du boulot en attaque, pour permettre à leur équipe de continuer d'afficher un bilan bien plus flatteur (8 victoires, 12 défaites) que ce que tout le monde attendait il y a un mois.

- Le Heat a préservé son invincibilité à domicile (8-0) en dominant sans surprise Golden State. Il y avait déjà +20 à la fin du premier quart-temps et malgré quelques passages à vide derrière, le Heat reste bien trop solide pour souffrir ou stresser contre ces Warriors-là...

- On vous disait hier, dans notre top 10 des snipers du début de saison, que Bojan Bogdanovic était la meilleure recrue du Jazz. Le Croate l'a confirmé en tractant Utah sur le parquet de Memphis. Malgré un retard de 15 points à la mi-temps, Bogdanovic (33 points, 4/8 à 3 pts), Rudy Gobert (13 pts, 13 rbds) et leurs camarades ont renversé la situation pour infliger une 6e défaite consécutive à des Grizzlies en panne sèche.

- OKC reste une équipe coriace à la maison. Le Thunder est sorti vainqueur d'un match assez décousu face aux Pelicans, notamment grâce à l'activité de Dennis Schröder (25 pts) et à un quatrième quart-temps bien négocié. OKC a aussi pu s'appuyer sur un Abdel Nader que l'on n'aurait jamais cru capable de signer deux matches à 23 et 19 points en NBA. La confiance que lui accorde Billy Donovan a transformé l'ancien chauffeur de banc.