Les 10 meilleurs snipers du début de saison

Les 10 meilleurs snipers du début de saison

A l'heure où le tir à 3 points est roi en NBA, quels sont les joueurs qui rentrent ces shoots avec le plus d'assurance depuis le début de la saison ?

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Préc.1 / 10Suiv.

Le tir à 3 points est devenu tellement prépondérant et décisif en NBA qu'il vaut mieux avoir des shooteurs fiables sous le coude pour aller loin. La saison a débuté il y a un peu plus d'un mois et on peut déjà voir quelques artilleurs sont les plus fiables de la ligue pour l'exercice 2019-2020. Les critères pour ce classement des 10 meilleurs shooteurs à 3 points sont les suivants. On retient le pourcentage le plus élevé from downtown pour les joueurs avec :

  • Au moins 10 matches joués depuis le début de la saison.
  • Au moins 3 tentatives à 3 points par match.

Quelques recalés de dernière minutes à cause de ces critères draconiens :

- Paul Millsap (Denver Nuggets) : 48.8% à 3 points, mais 2.6 tentatives par match. Encore un effort Paulo.

- Svi Mykhailiuk (Detroit Pistons) : 47.4% à 3 points, mais 2.9 tentatives par match. C'est ballot, mais la vie est injuste.

- Myles Turner (Indiana Pacers) : 45.9 % à 3 points et 4.1 tentatives par match, mais 9 matches joués.

- PJ Washington (Charlotte Hornets) : 44.6% à 3 points, mais 2.9 tentatives par match. Comme Mykhailiuk...

- Keita Bates-Diop (Minnesota Timberwolves) : 56% (!!!) à 3 points en 3.4 tentatives par match, mais... 7 matches joués.

C'est parti, on peut commencer.

Karl Anthony Towns KAT NBA

10- Karl-Anthony Towns (Minnesota Timberwolves)

Stats à 3 points : 44.9% en 8.9 tentatives par match.

C'est simple, "KAT" est en train de réussir ce que personne n'a pu faire depuis Stephen Curry. A savoir shooter à au moins 40% à 3 points en prenant au moins 8 tirs from downtown par match. Le rythme sera infernal à tenir, mais le pivot des Minnesota Timberwolves réussit relativement discrètement une saison assez phénoménale sur le plan offensif. Si Minnesota était classé un cran plus haut dans la Conférence Ouest, on parlerait probablement de lui comme d'un candidat sérieux au titre de MVP, notamment grâce à ces progrès à 3 points effarants constatés depuis le début de la saison. Rappelons que la saison dernière, Karl-Anthony Towns affichait déjà 40% de réussite à 3 points, mais prenait deux fois moins de shoots. Ca ne sort donc pas de nulle part, mais ça n'en est pas moins terrifiants.

Il a déjà inscrit 7 paniers à 3 points à deux reprises cette saison, notamment en ouverture contre Brooklyn.

Lire la suite
Préc.1 / 10Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest