CQFR : Lillard et Portland volés, Beal méchamment clutch

CQFR : Lillard et Portland volés, Beal méchamment clutch

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Damian Lillard

Mavs @ Wizards : 118-119

Grizzlies @ Sixers : 107-119

Hawks @ Celtics : 107-112

Pistons @ Thunder : 101-108

Raptors @ Pacers : 115-106

Rockets @ Suns : 91-127

Heat @ Kings : 97-105

Blazers @ Jazz : 114-117

---

- Damian Lillard n'est pas du genre à s'emporter contre l'arbitrage et à devoir être maîtrisé par ses coéquipiers pour ne pas faire une connerie. On a du mal à en vouloir au meneur de Portland, fou furieux après un oubli catastrophique du corps arbitral lors du match contre le Utah Jazz cette nuit. Alors que Portland avait deux points de retard avec 13 secondes à jouer au compteur, Lillard (42 points) a vu sa tentative de lay-up contrée par Rudy Gobert. Petit problème, le ballon avait clairement touché la planche avant que le pivot français n'intervienne. A vitesse réelle, comme au ralenti, il était difficile de manquer ça. Pourtant, rien n'y a fait et les arbitres ne sont pas revenus sur leur décision. On pourrait au passage se demander s'il n'y a pas faute sur Damian Lillard au moment de sa tentative, de la part de Royce O'Neal...

On se souvient que les Rockets avaient râlé et demandé à rejouer un match (en vain) après un dunk injustement refusé à James Harden. Une action survenue alors qu'il restait beaucoup de temps à jouer. Cette fois, l'impact est plus direct et violent, d'autant que Portland va se battre jusqu'à la fin de la saison pour tenter d'arracher la 8e place à l'Ouest... Portland a été privé de prolongation et on risque d'en entendre parler dans les jours qui viennent.

- Bradley Beal continue d'évacuer sur le parquet sa frustration de ne pas être All-Star cette année. L'arrière des Washington Wizards a arraché la victoire contre Dallas sur un game winner à 0.2 seconde. La remise en jeu est intelligente, le placement défensif des Mavs beaucoup moins...

- Les Sixers ont bien réagi après la gifle reçue contre Milwaukee la veille. Si Joel Embiid n'a pu jouer qu'une mi-temps à cause de douleurs au cou, Philadelphie a pu compter sur Furkan Korkmaz, exceptionnel en sortie de banc, pour dominer les Memphis Grizzlies. Le Turc a inscrit 34 points (son record en carrière) en 29 minutes à 13/17 dont 7/9 à 3 points. Ce n'est pas la première fois cette saison que l'ailier de 22 ans brille, mais jamais il n'avait autant été en feu et en réussite. Une bonne nouvelle pour des Sixers toujours en quête d'identité... et de spacing.

- Les Toronto Raptors résistent à toutes les galères. Les champions en titre ont porté leur série de victoires à 13 cette nuit, en étant d'ailleurs la seule équipe à s'imposer à l'extérieur. C'est à Indianapolis que les Canadiens ont surmonté de nouveaux obstacles. Déjà diminués, les Raptors ont dû composer sans Kyle Lowry, qui s'est fait un torticolis à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Qu'importe, puisque Serge Ibaka (22 points, 10 rebonds), Fred VanVleet (20 points, 7 passes) et l'épatant rookie (non-sélectionné pour le Rising Stars Challenge) Terence Davis (17 points) ont tenu la baraque et conforté la solide deuxième place de Toronto à l'Est.

- La première des Pistons depuis le départ d'Andre Drummond pour Cleveland s'est soldée par une défaite logique mais pas honteuse sur le parquet d'OKC. Sekou Doumbouya était remplaçant et a joué 26 minutes pour 8 points et 4 rebonds à 3/10. Comme on pouvait s'y attendre, Christian Wood a pris la relève au scoring (27 points, 12 rebonds), mais la solidité du quintet CP3 (22 pts) - SGA (21 pts) - Gallo (19 pts) - Schröder (18 pts) - Adams (16 pts) a permis au Thunder de poursuivre sur son excellente dynamique (9 victoires en 10 matches).

- Le deuxième épisode des aventures des Houston Rockets et leur ultra-mega-giga small ball a été beaucoup moins fun que le précédent. En l'absence de Russell Westbrook, laissé au repos, les Texans ont été écrasés par les Suns et leur tandem Kelly Oubre (39 points, record en carrière) - Devin Booker (33 pts). Mike D'Antoni a même tenté de faire jouer Isaiah Hartenstein, l'un des rares joueurs de l'effectif théoriquement capable d'évoluer au poste 5...

Oubre, dont le nom avait étonnement été évoque pour un potentiel trade pré-deadline, a montré aux Suns qu'ils avaient bien fait de ne monter aucun deal pour l'envoyer ailleurs. L'ancien ailier des Wizards, excellent cette saison, a shooté à 14/19 dont 7/9 à 3 points. Ce sera dur pour les Suns de se battre pour la 8e place, puisqu'ils ont 5 victoires de retard sur Memphis, mais Monty Williams continue de faire un travail intéressant.

- Boston a été un peu poussif lors de sa victoire contre Atlanta, alors que les Hawks jouaient, entre autres, sans Trae Young, touché à la cheville. Menés à la mi-temps, les Celtics ont accéléré ensuite. Jayson Tatum a confirmé sa forme du moment avec un 8e match consécutif à 20 points ou plus (32 en l'occurrence), Enes Kanter a fini en double-double (16 points, 15 rebonds) et le rookie Romelo Langford (16 pts) a été précieux en sortie de banc pour aider son équipe à enregistrer une 6e victoire de rang.

- Blessé à l'épaule, Jimmy Butler a laissé son camarade All-Star Bam Adebayo tout seul contre Sacramento. Si l'intérieur du Miami Heat a été fidèle à ses standards (26 points et 7 rebonds), les Kings ont profité de l'absence du franchise player adverse. Les 44 points combinés du duo Bogdanovic-Hield et les 19 paniers à 3 points inscrit au cours de ce match ont pesé en faveur de Sacramento.

Andre Iguodala, qui n'a plus joué au basket en match officiel depuis juin 2019, n'était pas encore sur la feuille de match.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest