CQFR : RJ Barrett clutch, Frank Ntilikina aussi !

CQFR : RJ Barrett clutch, Frank Ntilikina aussi !

Voici ce qu'il fallait retenir des 7 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de RJ Barrett

Jazz @ Cavs : 126-113

Rockets @ Knicks : 123-125

Blazers @ Magic : 130-107

Grizzlies @ Hawks : 127-88

Bucks @ Heat : 89-105

Mavs @ Bulls : 107-109

Pacers @ Spurs : 107-111

---

- Leon Rose a bien fait de venir au Garden pour son premier match en tant que président des New York Knicks. Son équipe a réussi une performance étonnante en tenant tête aux Houston Rockets pour finalement l'emporter sur un panier clutch de RJ Barrett ! Le Canadien avait peut-être envie de montrer à son nouveau patron qu'il était prêt à être la figure de proue du projet à partir du moment où le capitaine du navire savait à peu près ce qu'il faisait... Barrett a en tout cas réussi le drive de la gagne à 7 secondes de la fin malgré la défense du "pivot" PJ Tucker. De quoi bien boucler un match à 27 points, 5 rebonds et 5 passes pour l'ancien Dukie.

Pour ne rien gâcher, Frank Ntilikina a lui aussi pesé sur le résultat final. Réduit à la figuration ces dernières semaines, le Français a déployé sa meilleure arme sur la toute dernière action du match. Alors que Russell Westbrook cherchait à envoyer le match en prolongation, Ntilikina l'a gêné autant que possible avec une défense aussi accrocheuse que possible. Il ne s'en est pas fallu de beaucoup, mais le shoot du meneur de Houston n'a pas fait mouche. Le "French Prince" a aussi inscrit 11 points en sortie de banc, en étant préféré à Elfrid Payton dans le money time. On ne va pas se réjouir trop vite tant Frank a rarement pu compter sur une confiance renouvelée et sur sa propre régularité pour s'installer durablement, mais ça reste appréciable.

- Tout le monde essaye de trouver une formule pour limiter les Bucks. Miami y est arrivé, profitant d'une soirée "sans" de la part de Milwaukee. Défensivement, le Heat a réussi un match parfait, en maintenant Giannis Antetokounmpo (13 points à 6/18) et ses camarades sous la barre des 90 points pour leur plus petit total offensif de la saison. L'effort a été collectif et l'accent mis sur l'impact physique. Généralement, ça ne pose pas trop de problèmes aux Bucks, mais les planètes se sont alignées cette nuit alors que Miami avait justement besoin d'une victoire référence après un mois de février un peu décevant.

- Orlando est généralement une bonne équipe défensive. Cette nuit, le Magic a craqué sous les coups des Blazers et de CJ McCollum (41 points), encaissant 130 points. Les 30 points et 11 rebonds de Nikola Vucevic n'ont pas permis aux Floridiens de rendre ce match disputé...

- Memphis est bel et bien de retour. Après une série de cinq défaites consécutives, les Grizzlies ont signé leur deuxième victoire de rang en explosant Atlanta pour conforter leur 8e place à l'Ouest. Les Hawks ont pris de plein fouet l'effort collectif des hommes de Taylor Jenkins. Neuf Grizzlies ont inscrit entre 10 et 17 points, avec Gorgui Dieng en meilleur scoreur. Réduire cette équipe au talent de Ja Morant serait parfaitement injuste.

Josh Jackson s'est fait une place intéressante à Memphis malgré ses déboires des dernières saisons. On lui conseille toutefois une petite visite chez l'ophtalmo, juste pour être sûr qu'il voit bien le cercle lorsqu'il l'attaque...

- Menés de 10 points à la pause, les Bulls ont renversé les Mavs. Sans Kristaps Porzingis, laissé au repos après sa magnifique performance de la veille, Dallas s'en est remis à Luka Doncic (23 points, 9 passes et 5 rebonds), mais le Slovène n'a pu sauver les meubles sur un shoot désespéré depuis le parking. Chicago a pu compter sur le retour d'Otto Porter Jr, absent depuis le 7 novembre. L'ancien ailier des Wizards a inscrit 19 points pour son retour et Jim Boylen doit se dire qu'avec lui les Bulls auraient peut-être été un peu plus proches de la 8e place à l'heure qu'il est...

- Les Pacers ont failli dilapider une avance de 15 points en fin de match sur le parquet des Spurs. Au lieu de ça, le sang froid de Malcolm Brogdon (26 points), a permis à Indiana de revenir à égalité avec Philadelphie au 5e rang à l'Est. San Antonio, pour sa part, commence à réaliser qu'il faudra un petit miracle pour décrocher la 8e place à l'Ouest...

- Rudy Gobert a contribué (20 points, 9 rebonds) à la victoire du Jazz sur le parquet de Cleveland. Les 28 points de Bojan Bogdanovic et le fait que les Cavs ont joué à 7 - Collin Sexton a du coup battu son record de points (32) -  ont bien aidé.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest