CQFR : Zion a enflammé NOLA sur 3 minutes de folie

CQFR : Zion a enflammé NOLA sur 3 minutes de folie

Voici ce qu'il fallait retenir des 12 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Zion Williamson

Sixers @ Raptors : 95-107

Kings @ Pistons : 106-127

Thunder @ Magic : 120-114

Lakers @ Knicks : 100-92

Grizzlies @ Celtics : 95-119

Wizards @ Heat : 129-134, après prolongation

Spurs @ Pelicans : 121-117

Clippers @ Hawks : 95-102

Wolves @ Bulls : 110-117

Nuggets @ Rockets : 105-121

Pacers @ Suns : 112-87

Jazz @ Warriors : 129-96

---

- Pour la première de Zion Williamson en NBA, on est passés par un paquet de sentiments et d'émotions. Après son début de match très poussif contre San Antonio, on s'est d'abord demandé pourquoi les Pelicans l'avaient fait jouer, tant il semblait évident qu'il n'était pas affûté ou au moins assez en forme pour jouer un match de basket de cette intensité. Puis est arrivé le 4e quart-temps. Alors qu'on se disait qu'il serait plus sage de laisse le prodige sur le banc, le temps s'est figé. Zion Williamson a pris feu dans des proportions auxquelles on ne s'attendait pas : 17 points consécutifs en... 3 minutes, dont un épatant 4/4 à 3 points alors que les Spurs l'avaient mis au défi de shooter.

A lui seul, l'ancien Dukie a ramené les Pelicans à deux points des Spurs, laissant présager une fin de match folle et historique pour un débutant. Raté. Alvin Gentry a pris un temps mort et a expliqué à Zion Williamson qu'il ne retournerait plus sur le parquet en raison de la limitation de temps de jeu que lui a recommandée le staff médical. Les requêtes bruyantes du public et la mine un peu déconfite du rookie n'ont pas infléchi la position de Gentry et les Pelicans se sont inclinés sans leur pépite dans un money time géré solidement par les Spurs de LaMarcus Aldridge (32 points). Forcément, après ces minutes de folie, on en redemande, en espérant que sa prochaine apparition lui permettre d'être plus constant. La copie de Zion Williamson pour ce premier match : 22 points et 7 rebonds en 18 minutes, avec 3 passes, 5 pertes de balle et des difficultés dans le placement en phase défensive.

- Jouer à Toronto n'est toujours pas un plaisir pour les Sixers, battus par des Raptors on ne peut plus axés sur le partage. Si Fred VanVleet a marqué plus de points que ses camarades, Toronto est devenu la première équipe depuis 24 ans dont les 6 joueurs qui ont scoré ont tous mis 15 points ou plus. 

La soirée a été particulièrement mauvaise pour les Sixers, qui ont perdu Josh Richardson sur un problème musculaire dans le premier quart-temps.

- Sekou Doumbouya est sorti du banc cette nuit, lors de la victoire des Pistons à domicile contre Sacramento. Pas de choix purement sportif de la part de Dwane Casey, mais visiblement une sanction pour un retard de la part du Français, qui a fini avec 4 points et 7 rebonds en 21 minutes.

- Les Celtics ont dominé les Grizzlies à domicile, et si les jeunes de Memphis n'ont, une fois n'est pas coutume, pas brillé (notamment Ja Morant, auteur de 2 points), Jaren Jackson Jr a réussi l'une des actions les plus surprenantes de la nuit : ce contre à mi-chemin entre le block et l'interception sur Gordon Hayward.

- Le Miami Heat s'est infligé une prolongation très évitable contre les Wizards, après avoir mené de 21 points. Les Floridiens l'ont finalement emporté grâce aux 9 points de Jimmy Butler durant l'overtime, mais l'action de la nuit est pour Bradley Beal (38 pts), auteur d'un cross meurtrier sur Meyers Leonard. Ian Mahinmi a fini en double-double avec 10 points, 10 rebonds et 4 passes.

- Les Clippers se sont loupés sur le parquet d'Atlanta. En dépit des absences de Paul George, Kawhi Leonard et Patrick Beverley, L.A. a eu le contrôle du match et compté jusqu'à 21 points d'avance, notamment grâce aux 30 points de Montrezl Harrell. Les Hawks se sont rebiffés et John Collins (33 points, 16 rebonds), accompagné de l'étonnant Brandon Goodwin (19 points, tous inscrits dans le 4e quart-temps) ont orchestré la remontada.

- OKC a réussi une masterclass d'efficacité (60%) contre Orlando, pourtant l'une des meilleures défenses de la ligue. Les trois arrières du Thunder se sont régalés : Dennis Schröder (31 pts), Chris Paul (19 points et 6 passes) et Shai Gilgeous-Alexander (18 points, 12 rebonds) ont fait souffrir le Magic. Evan Fournier a perdu 7 ballons, sans doute perturbé par la tenue d'un match à Paris dans quelques heures sans sa présence.

- Pour son quatrième match depuis son retour de blessure, Karl-Anthony Towns a fait des dégâts contre Chicago avec 40 points au compteur. Pas assez toutefois, puisque les Bulls et leur tandem Zach LaVine (25 pts)-Lauri Markkanen (21 pts) ont mieux fini la rencontre et se sont imposés. On peut du coup pardonner un peu à Jim Boylen d'avoir sérieusement comparé Luke Kornet à Robert Horry en marge de la rencontre.

- Les Rockets ont retrouvé le moral après quatre défaites de suite en dominant une autre place fort de l'Ouest, Denver. Le trio Westbrook-Harden-Gordon a enfin trouvé une sorte de synergie dans la performance. Westbrook a fini avec 28 points, 16 rebonds et 8 passes, Harden avec 27 points et Gordon a signé 25 points en sortie de banc.

- Les Lakers n'ont pas tremblé au Madison Square Garden contre les Knicks. LeBron James s'est un peu décarcassé en première mi-temps (19 de ses 21 points) avant de se préoccuper de l'alimentation d'Anthony Davis (28 pts), qui disputait son deuxième match depuis son retour de blessure. Encore une soirée à oublier pour Frank Ntilikina, qui a fait fanny à 0/8 en sortie de banc. Le Français a bien essayé de dunker sur Dwight Howard, mais ça n'a pas été couronné de succès...

- Les Suns ont pris le bouillon à domicile contre les Pacers. Pour ne rien arranger, TJ Warren a festoyé contre son ancienne équipe, qu'il retrouvait pour la première fois. L'ailier a inscrit 25 points et a défendu à merveille sur Devin Booker pendant une grande partie de la rencontre. Warren a été épaulé par Domantas Sabonis, 24 points.

- Le Jazz s'est encore appuyé sur un excellent Rudy Gobert (22 points, 15 rebonds et 3 contres), pour s'imposer sur le parquet des Golden tate Warriors. Chauvinisme ou pas, mais on se demande comment les coaches réussiront à justifier une absence de Rudy Gobert de la liste des 7 remplaçants à l'Ouest vu la forme qu'il tient...

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest