Damian Lillard ne rejoindra jamais une super team pour une raison bien précise

Le meneur des Portland Trail Blazers Damian Lillard a dévoilé pourquoi il ne voulait pas rejoindre une super team dans sa carrière.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Damian Lillard ne rejoindra jamais une super team pour une raison bien précise

Damian Lillard a toujours clamé sa fidélité aux Portland Trail Blazers. Le meneur de jeu a d'ailleurs prolongé son contrat avec la franchise de l'Oregon jusqu'en 2025. Le signe de sa confiance totale envers ses dirigeants.

Pourtant, le joueur de 30 ans n'a jamais disputé les Finales NBA avec les Blazers. Sa seule participation aux Finales de la Conférence Ouest s'est même soldée par un sweep face aux Golden State Warriors (0-4).

En compétiteur et avec l'envie de gagner une bague, Lillard aurait pu céder à la tentation de rejoindre des stars dans une autre équipe. Mais de son côté, il refuse d'envisager cette possibilité.

"Je ne ferai jamais ça. Enfin, je ne contrôle pas tout, si l'équipe décide de m'échanger, je ne peux pas le contrôler. Mais ce n'est pas pour moi. Je n'aime pas forcer les choses, je ne me vois pas dire je veux jouer avec ce gars ou je suis prêt à venir si ce gars arrive.

Après, si d'autres veulent faire ça, je n'ai aucun problème avec eux, ils font comme ils veulent. Mais moi, personnellement, je n'ai pas envie de ça. Je préfère aller sur le terrain, donner le meilleur de moi-même et perdre plutôt que de céder à cette solution. Car je sais que je peux gagner comme ça.

Si je pense qu'un joueur peut aider notre équipe, je suis toujours prêt à lui dire de venir. Mais je ne veux pas d'une association avec une victoire garantie", a commenté Damian Lillard pour Million $ Worth of Game.

Dans sa génération, Damian Lillard est quasiment une exception avec cette manière de penser. Sûr de sa force, le natif d'Oakland se sent capable d'arriver au sommet de la NBA sans se réunir avec d'autres stars. Et même dans l'échec, il assumera ce choix car il s'agit de sa propre voie...

Le jour où Kobe a brutalisé Damian Lillard avec la bénédiction des arbitres

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest