Damian Lillard sur son tir : « Plutôt une mauvaise défense »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Le meneur des Blazers Damian Lillard n’est pas d’accord avec Paul George. Pour lui son buzzer-beater héroïque n’était pas un mauvais tir.

L’émotion était à peine descendue que le fantasque a laissé place à la polémique. Interrogé sur le buzzer-beater de Damian Lillard, un tir à onze mètres qui a éliminé le Thunder, Paul George a dit haut et fort ce qu’il en pensait. Il a qualifié le choix du meneur adverse de « mauvais » en parlant d’un « mauvais tir ». Pas dans l’exécution, évidemment, mais dans le choix opéré par Dame. Ce dernier n’est pas d’accord et il a expliqué pourquoi.

« Je travaille vraiment ces tirs-là. Je bosse là-dessus parce que je sais que les défenses me surveillent. Donc j’ajouté des aspects à mon jeu, au cas où ce genre de situation se présente. Même si je ne vais pas me reposer sur ce genre de tirs, c’est intéressant d’avoir ça sous la main. Vous avez travaillé sur ça. Ça vous met en confiance quand l’occasion se présente. Pour moi, c’était un tir solide. Quand il dit que c’était un mauvais tir, il est juste mauvais perdant. En fait, c’était plutôt une mauvaise défense. J’avais la balle et il ne restait que deux secondes, je n’allais pas driver. Il aurait peut-être dû me serrer de plus près. »

D’un côté, on comprend Paul George. Il vaut mieux laisser tirer un adversaire à 11 mètres que de prendre le risque de le voir shooter à huit ou sept. Surtout que les deux équipes étaient à égalité. Il y avait le risque d’une pénétration car il restait en réalité un peu plus que deux secondes au chrono quand Damian Lillard a pris la balle. Mais le meneur des Blazers n’a pas complètement tort non plus. S’il bosse ses tirs toute l’année, on comprend qu’il voit ça comme un bon tir. D’ailleurs, il a rentré 8 des 12 tirs qu’il a pris à plus de neuf mètres au cours de la série contre le Thunder.