Danny Green a joué avec une déchirure non détectée par les Spurs…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Danny Green savait qu'il était blessé à l'aine mais il n'avait pas idée à quel point. Et il n'a pas voulu consulter un autre médecin que celui des Spurs.

Le staff médical des San Antonio Spurs a été au cœur de nombreuses discussions depuis la saison dernière. En effet, Kawhi Leonard a - indirectement ou non - remis en cause la qualité des membres de la franchise en cherchant absolument un deuxième avis d'un expert basé à New York. L'ailier All-Star ternissait alors sa réputation. Mais des révélations de Danny Green pourraient nuancer les avis de chacun. L'ancien joueur des éperons, transféré aux Toronto Raptors avec Leonard, a déclaré dans son podcast qu'il a joué avec une déchirure qui n'avait pas été détectée par les médecins de San Antonio.

L'arrière précise qu'il savait qu'il était blessé à l'aine depuis un match contre les Boston Celtics en décembre. Mais sans connaître la gravité de la blessure. Ce n'est qu'au moment de son entretien de fin de saison qu'il a découvert la déchirure. Il précise tout de même qu'il ne sait s'il s'est déchiré l'aine en décembre ou plus tard dans la saison.

Voilà qui fait une mauvaise publicité pour le staff médical des Spurs. Même si Danny Green cherchait surtout là à défendre Kawhi Leonard. Il explique que son agent lui avait aussi proposé de prendre un second avis par un médecin extérieur à la franchise. Green avait refusé, notamment parce qu'il avait toujours été bien traité par les Spurs jusque là.