Le titre des Warriors que Draymond Green a le plus apprécié

Pour Draymond Green, le titre de 2015 a eu beaucoup plus de saveur que les deux autres glanés avec Kevin Durant

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le titre des Warriors que Draymond Green a le plus apprécié

Que se serait-il passé à l'été 2016 si les Warriors n'avaient pas lâché la finale après avoir menés 3-1 ? Sans doute que Kevin Durant ne serait pas venu. Et ça aurait changé le destin de cette dynastie californienne. Avec KD dans ses rangs, les Dubs étaient injouables. Tout simplement. Il n'y avait aucun suspense dans la course au titre. Il a fallu que le longiligne ailier se blesse l'an dernier pour que Toronto monte sur le trône. Mais les deux années précédentes, GS a régné comme un despote. Si bien que lors d'une intervention sur le plateau de TNT (avec son meilleur ami Chuck), Draymond Green a expliqué pourquoi, à ses yeux, le titre de 2015 a bien plus de saveur.

"Le premier est toujours le meilleur. Je pense que celui-là est plus gratifiant parce ç'a été plus dur. En 2017, on s'est fait gifler le soir de Noel par les Cavs. Steph et KD essayaient de comprendre qui devait prendre le tir. 'Est-ce que je dois le prendre ? Est-ce que tu dois le prendre ?'. Ça a mis le foutoir dans notre équipe. Ils se sont réunis et KD a dit à Steph 'je n'ai pas besoin de toi pour être sûr de prendre mes tirs. Soit Steph Curry.'

On a rejoué contre cette équipe lors du MKG et on les a détruit de presque 50 points. À ce moment-là, je savais que ce n'était qu'une question de temps. Comme si on n'avait qu'à attendre le 10 juin ou quelque chose comme ça pour gagner les Finals. Mais en 2015, on a dû se battre tous les jours. Ce n'était pas 'nous savions que nous serions champions'. C'était beaucoup plus dur en 2015 et ce titre est à 100% une meilleure sensation", admet Draymond Green.

En 2015, les Warriors étaient menés 2-1 en finale par les Cavs qui évoluaient sans Kyrie ni Kevin Love. Il ont ensuite renversé la situation, grâce notamment au MVP des Finales Andre Iguodala, pour soulever le trophée.

Comment les Warriors peuvent revenir au sommet 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest