Draymond Green : « Charles Barkley est jaloux de moi »

Draymond Green : « Charles Barkley est jaloux de moi »

Le beef se poursuit entre Draymond Green et Charles Barkley. L'intérieur des Warriors pense que l'acharnement de "Chuck" vient... du monstre aux yeux verts.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Draymond Green a toujours été l'une des cibles préférées de Charles Barkley. Pas plus tard que cette saison, l'ancienne star des Phoenix Suns, devenu consultant pour TNT, se moquait à chaque fois de l'intérieur des Golden State Warriors pour ses statistiques décevantes :

"Draymond Green ne parle plus autant depuis qu'il est en triple-simple de moyenne".

De passage dans le podcast "All the Smoke", Green en a profité pour livrer son sentiment sur ce qui peut être vu comme de l'acharnement de la part de Barkley.

"J'ai énormément de respect pour le joueur de basket qu'était Charles Barkley. Je suis un fan de basket et quand j'étais petit, Barkley était un super joueur. Bon, il n'a jamais rien gagné... On a ce beef quasiment depuis que je suis dans la ligue. Pendant des années, je n'ai pas répondu. Honnêtement, c'est de la jalousie. Il est jaloux que quelqu'un qui fait la même taille que lui, ou qui est même plus petit, puisse avoir du succès en NBA comme j'en ai eu et gagne autant d'argent et de titres. Tout ce qu'il n'a pas pu faire. Pour l'époque, il a gagné beaucoup d'argent. Mais on sait tous que ça a changé. Ce n'est pas de ma faute si j'ai profité du fait qu'il y a plus d'argent en NBA aujourd'hui ou si ma mère m'a fait naître à une époque où je gagne plus d'argent que toi. Charles Barkley a marqué plus de points que moi. OK, c'est cool. Mais ça ne veut pas nécessairement dire que tu as plus d'impact que moi sur le jeu".

Il y a une part de vrai dans ce que dit Draymond Green, Barkley n'est pas toujours dans l'analyse la plus réfléchie et pondérée. Mais c'est vers la fin que ça se gâte. S'il était vraiment fan de basket à l'époque, il n'est pas sans savoir que l'impact de Charles Barkley ne s'est pas limité au scoring. Culturellement, le Hall of Famer est un personnage-clé des années 90 et un membre de la Dream Team dont il était un membre presque aussi populaire que Michael Jordan. Un joueur phénoménal élu MVP en 1993 et qui a donné du fil à retordre à MJ et ses Bulls en Finales cette année-là.

Quiconque fera un classement des meilleurs joueurs de tous les temps y placera Barkley devant Green et un paquet de joueurs qui ont gagné des bagues. Si pour comparer deux joueurs le facteur le plus important devient le nombre de titres gagnés, on file vers le n'importe quoi et Robert Horry est un meilleur basketteur que Michael Jordan.

Dans tous les cas, on attend la réponse de Charles Barkley et on paierait cher pour voir ces deux-là se faire un petit live Instagram pour s'envoyer des scuds ou, de manière plus improbable, fumer le calumet de la paix...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest