- CLE
- BOS
- IND
- MIN
- PHI
- DET

Séduisant, Dwayne Bacon fait son trou chez les Hornets

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Les Charlotte Hornets sont revenus dans la course aux playoffs et le sophomore Dwayne Bacon y est pour quelque chose.

On pensait les Charlotte Hornets hors du coup pour les playoffs. C'était avant que James Borrego et ses joueurs n'enchaînent quatre victoires de rang - et accessoirement que Jeremy Lamb marque le panier le plus fou de la saison - avec un calendrier a priori abordable qui se profile dans le sprint final. Mais dans l'éventualité où ils n'arriveraient pas à atteindre leur objectif, les Hornets ont peut-être au moins trouvé des motifs d'espoir pour l'avenir. La nuit dernière, lors de la victoire contre les Spurs en prolongation, Borrego a fait confiance à deux jeunes sur lesquels la franchise de Caroline du Nord peut tabler pour les années qui viennent. Le bondissant Miles Bridges, dont l'énergie contagieuse a sans doute été trop peu exploitée jusqu'ici, et Dwayne Bacon, moins connu, mais pas moins précieux et intéressant.

Face à San Antonio, Bacon a confirmé sa prise de pouvoir sur le poste 2 et le rôle prépondérant qui est le sien depuis le début des problèmes de santé de Nicolas Batum. Avec Bridges, Bacon, drafté au 2e tour (40e position en 2017) à sa sortie de Florida State, rayonne tout simplement. Outre son scoring en hausse (24 points à 9/16 contre les Spurs avec une insolence impressionnante et un panier primé décisif en prolongation, 20 points à 5/8 à 3 points contre Toronto juste avant), l'arrière déploie un arsenal complet et moderne qui risque d'en faire un incontournable : physique, rapide, agressif, capable d'attaquer le cercle, de shooter à 3 points, de prendre des coups et d'en donner, de verrouiller un adversaire en défense, n'en jetez plus...

"Quand on met un joueur très jeune avec un All-Star comme Kemba, la confiance met parfois un peu de temps à s'installer. Là, il y a eu une compréhension et une confiance immédiates. Dwayne l'a senti et a répondu positivement. Miles et lui sont en train de grandir sous nos yeux", a expliqué James Borrego sur ESPN après la rencontre.

Si ses qualités de two-way player se confirment, Dwayne Bacon ne sortira sans doute plus du cinq de la saison, pour ne pas dire au-delà. Nicolas Batum étant dans une situation contractuelle particulière et les Hornets étant capables de gagner sans lui depuis quelques matches,  la période est difficile à appréhender pour l'ancien ailier de Portland. Dans ces situations sous tension et où les ambitions collectives se font et se défont, certains joueurs tirent leur épingle du jeu, comme Bacon. D'autres comprennent que leur avenir s'écrit peut-être ailleurs, comme "Batman".

Si Charlotte accroche les playoffs, il faudra se souvenir aussi que c'est grâce au choix audacieux de l'ancien apprenti de Pop qu'est Borrego de placer sa confiance dans un garçon de 21 ans. Depuis que Dwayne Bacon est en première ligne, les Hornets ne perdent plus. Pourvu que ça dure. Cela voudra dire que les dernières encablures de la lutte pour les playoffs auront été palpitantes.

Bacon contre les Spurs