Enes Kanter à LeBron James : « Roi, reine, peu importe qui tu es, on va se battre »

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Enes Kanter n'a peur de personne quand il s'agit de défendre ceux qu'il estime comme les siens, notamment Frank Ntilikina. Pas même de LeBron James.

Dans son pays, Enes Kanter est un ennemi d'état. Un « traître » à la patrie selon le Président Recep Erdogan et ses partisans. A vrai dire, il n'est même plus vraiment turc, du moins sur les papiers. L'état a fait annuler son passeport. Il peut donc à peine voyager en dehors des Etats-Unis. Il est d'ailleurs régulièrement menacé de mort. Alors ce n'est pas une petite embrouille qui va l'impressionner. Même si c'est LeBron James, triple champion NBA, quadruple MVP et une centaine de kilos de muscles devant lui.

« Je m’en fiche de qui tu es. Comment tu te fais appeler déjà ? Roi, reine, princesse. Peu importe qui tu es. On va se battre. Personne ne peut nous prendre pour des cons. Frank est un rookie. On ne peut pas emmerder un rookie comme ça [en référence à l’épisode où James a empêché Ntilikina de prendre la balle en se plantant devant lui]. Il faut faire ça avec des hommes. Je pourrais mourir pour mes coéquipiers car je les considère comme ma famille. »

Comme lors des jours précédent dans la presse, Enes Kanter a été le premier à défendre Frank Ntilikina sur le terrain cette nuit. LeBron James a joué avec les nerfs du rookie en restant devant lui alors que le jeune homme essayait de ramasser la balle. Le Français ne s'est d'ailleurs pas laissé faire. Frank Ntilikina a poussé plusieurs fois le King en se relevant. Au point où les arbitres sont venus dire deux mots au jeune homme. Pendant ce temps, Enes Kanter venait coller son front devant celui de LeBron. Histoire de lui dire ses quatre vérités. Et de lui rappeler que si quelqu'un touche à l'un des siens, il sera toujours prêt à se battre.

Les images de l'altercation entre LeBron James et Enes Kanter

Via ESPN