Enorme surprise : James Harden veut toujours se barrer malgré la présence de John Wall

Les Rockets espéraient que la présence de John Wall pourrait convaincre James Harden de revoir ses plans. C'est raté, le barbu veut toujours être tradé.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Enorme surprise : James Harden veut toujours se barrer malgré la présence de John Wall

Les Houston Rockets espéraient convaincre James Harden de revoir ses plans après l'avoir laissé observer l'équipe sous son nouveau visage. John Wall, DeMarcus Cousins et Christian Wood ont fait leurs débuts ces derniers jours en pré-saison et Wall expliquait encore dimanche qu'il trouvait que Harden et lui feraient "un combo incroyable".

Rien n'a changé dans l'esprit de James Harden, selon Ramona Shelburne d'ESPN. Des sources proches du barbu de Houston ont indiqué à la journaliste que la présence de John Wall n'était pas de nature à lui donner envie de rester, lui qui a demandé son trade et retardé son arrivée à Houston. Il n'y aurait a priori rien de personnel. Juste une vraie détermination à faire ses valises dès que possible.

Pourquoi personne ne veut de James Harden

John Wall et DeMarcus Cousins, qui étaient les deux arguments mis en avant par Rafael Stone, le nouveau GM, pour tenter de convaincre Harden, ont pourtant montré des choses intéressantes. Pas assez, apparemment, pour que le MVP 2018 se dise qu'il avait une chance d'aller loin dans la Conférence Ouest avec ce groupe.

C'est d'ailleurs toujours l'un des cadors de l'Est que viserait James Harden. Aux dernières nouvelles, le Miami Heat (finalement plus enclin que prévu à inclure Tyler Herro dans un éventuel package) et les Milwaukee Bucks ont été ajoutés à la liste des équipes où l'arrière californien aimerait être envoyé.

Comme on le dit à chaque update dans ce dossier, le feuilleton sera long. Le temps joue plutôt en faveur des Rockets et de leur nouveau coach Stephen Silas, qui n'a de toute façon pas l'air très emballé par la froideur de James Harden à son égard. La deadline des trades est en mars et aucun package parfaitement crédible ne s'est matérialisés jusqu'ici, tant le profil et la personnalité de Harden sont clivants.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest