Finales NBA : Les pronos de BS

BasketSessionPar BasketSession Publié

Dix pronostics pour ces Finales 2018 : 8 victoires des Warriors, 2 victoires des Cavaliers. Et trois MVP différents seulement.

Shaï Mamou : Warriors (4-2)

Je pense que ce ne sera pas une promenade de santé pour les Warriors. Déjà parce que LeBron James est un alien et un compétiteur suffisamment féroce pour qu'on ait droit à un peu de suspense. Ensuite parce que je trouve que les Warriors ont une fâcheuse tendance à jouer sur courant très alternatif durant ces playoffs.

Il y a toujours ce troisième quart-temps où tout s'imbrique comme par magie, mais je les vois bien bâcler un ou deux matches. La somme de talents et l'absence de blessés majeurs suffiront quand même à leur assurer le back to back. Si LeBron peut prolonger cette série pour qu'on puisse vibrer en toute neutralité dans un game 7, je signe tout de suite cela dit...

MVP : Stephen Curry

Ce serait anormal qu'un joueur de sa trempe ne soit pas élu MVP des finales au moins une fois dans sa carrière. Après, la logique veut que "KD" soit le plus en vue statistiquement et un ou deux matches à 40 pions pourraient lui suffire à assurer le back to back.

Antoine Pimmel : Warriors (4-2)

D'accord avec Shaï pour le score et la physionomie. Il y a plusieurs classes d'écart entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers... sur le papier. Mais comme les champions en titre sont fatigués et surtout parce qu'ils ne se foulent pas un match sur deux, la série sera faussement plus serrée que prévu.

MVP : Stephen Curry

Steph gonna Steph.

Julien Deschuyteneer : Warriors (4-1)

De deux choses l’une. Soit les Warriors se font avoir en rentrant dans un concours de celui qui a la plus longue comme quand James Harden et les Rockets les ont convaincus que le but du basket était de savoir qui était le plus fort en un-contre-un. Dans ce cas, ils lâcheront deux matches. Plus probablement, je les vois s'appuyer sur les piliers de cette attaque qui tue toute forme de suspense depuis l'arrivée de Kevin Durant :

- une symphonie de mouvements, de circulation, de cascades d'écrans avec certains des meilleurs finisseurs de l'histoire.
- une capacité à oublier ces considérations collectives en passant par le un contre un avec KD ou Curry.
- une arrogance (ou confiance en soir, comme vous préférez), qui leur donne un avantage psychologique, mais leur fera perdre un match.

MVP : Stephen Curry

Envoyé sur terre par Michael Jordan pour s’assurer que LeBron James ait trop de défaites pour devenir le GOAT, il va priver son meilleur ennemi du seul trophée qui aurait pu concrétiser une saison régulière et une campagne en playoffs totalement exceptionnelles.

Théophile Haumesser : Warriors (4-1)

Même s'ils ont eu du mal face aux Rockets et qu'ils sont privés d'Andre Iguodala, je vois vraiment mal comment Cleveland pourrait prendre plus d'un match face à Golden State. La puissance de feu des Warriors semble injouable pour Cleveland.

MVP : LeBron James

Sauf cataclysme, LeBron ne récoltera pas ce trophée toujours donné à un membre de l'équipe victorieuse. Pourtant, je le vois très bien terminer sur un nouveau triple-double de moyenne comme en 2015, lorsqu'il était déjà très clairement le meilleur joueur de la série et aurait dû être nommé à la place d'Andre Iguodala.

Guillaume Laroche : Cavaliers (4-2)

Parce que les Warriors sont suffisants depuis quelques temps, la maladie des champions diront certains... Parce que leur beau basket ne tient (presque) plus qu'à la volonté de Klay Thompson, lorsqu'il demande à ses coéquipiers de faire tourner la gonfle au lieu de prendre des tirs à la Harden en première intention. Parce que KD a trop de choses à prouver (encore), surtout face à LeBron.

Et puis c'est surtout parce que je préfère le basket rugueux et moche de la East Coast. Et là, niveau moche, avec les Cavs on est servi. LeBron est porté par la grâce depuis le début des playoffs. L'unité des Cavs est exemplaire. Les soldats se battront pour lui jusqu'au bout. Donc, pourquoi pas ?

MVP : LeBron James

Il sera en triple-double de moyenne sur la série.

Alexis Rabuté : Warriors (4-1)

Youssoupha le disait, la vie est un éternel recommencement. La NBA n'échappe pas à la règle. Les Warriors vont globalement se balader. Ils sont à la fois supérieurs en termes de talents et dans leur expression collective. Il y a un gros risque de blowout a l’Oracle. LeBron prendra un match en mode mammouth, sur un soir de moins bien coté Warriors. Les Splash Bros vont faire trop de mal au trop faible backcourt des Cavs.

MVP : Stephen Curry

Du coup, avec cette inégalité de talent entre les deux backcourts, Curry va finalement choper son premier titre de MVP des finales.

Damien Da Silva : Warriors (4-1)

Les Warriors viennent de remporter la vraie finale entre les deux meilleures équipes de la NBA et ne vont faire qu’une bouchée des Cavaliers. Aussi fort soit-il, LeBron James sera bien trop seul pour affronter une telle armada, et même un réveil inespéré de Jeff Green ne suffira pas cette fois-ci... Histoire de sauver l’honneur, LBJ arrachera tout de même un match.

MVP : Kevin Durant

Une défense de fer sur LeBron James et des cartons offensifs. La formule gagnante pour permettre à Kevin Durant d’obtenir son second titre consécutif de MVP des Finales.

Barbara Youinou : Cavaliers (4-3)

Certes, les Warriors sont ultra-favoris avec une force de frappe offensive impressionnante. Mais en face LeBron James n'a jamais été aussi fort. Tout le monde voit tellement les Warriors l'emporter largement que les bases sont là pour titiller l'orgueil des Cavs et provoquer une énorme surprise.

MVP : LeBron James

Le boss est toujours là, toujours présent dans les matchs à enjeu. Avec mon prono de victoire pour les Cavs, le titre de MVP lui est promis.

Nicolas Sebire : Warriors (4-0)

Un bon sweep parce que meme si LeBron est injouable, les Warriors sont 5-6 crans au-dessus. Les cavs sont trop faibles défensivement pour prendre ne serait-ce qu'un match. Ou alors GS en lâchera un exprès, histoire d'être couronné à la maison.
MVP : Kevin Durant 

Bis repetita pour KD, MVP avec 32 points de moyenne.

Yann Lachendrowiecz : Warriors (4-2)

Cette fois, LeBron James ne pourra pas y arriver tout seul. Le King va faire de la résistance et enchaîner les grosses perfs, mais ce sera une nouvelle fois insuffisant face à la puissance collective de Golden State. Les Cavs ont trop de lacunes en défense pour espérer tenir la distance et résister aux coups de chaud du trio KD - Stephen Curry - Klay Thompson. Même s'ils ont laissé des plumes dans leur duel face aux Rockets, les Warriors ont suffisamment de ressources pour terminer le boulot en Finales.

On peut quand même compter sur Cleveland pour faire durer le suspense dans une série qui sera certainement plus disputée que prévu.

MVP : Stephen Curry

Là aussi je vois LeBron en triple-double de moyenne, mais l'occasion est belle pour Curry de décrocher son premier trophée de MVP des Finales.