Gary Harris, ou comment faire gagner son équipe sans marquer

Gary Harris, ou comment faire gagner son équipe sans marquer

Auteur d’un seul panier hier soir, Gary Harris a pourtant été l’un des joueurs les plus importants des Denver Nuggets sur ce Game 7.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Gary Harris vient à peine de faire son retour dans la rotation des Denver Nuggets. Rouillé après des longs mois d’absence en raison d’une blessure à la hanche. Son 1 sur 9 aux tirs témoigne d’ailleurs des difficultés du joueur revenu pour le Game 6. Mais ne vous fiez pas aux apparences. Sa présence était primordiale pour la franchise du Colorado lors de l’ultime Game 7.

« On ne gagne pas ce match sans Gary », avoue Mike Malone.

Parce que même sans marquer – 4 points en 29 minutes – l’arrière des Nuggets a eu un rôle crucial sur cette rencontre décisive. C’est notamment lui qui s’est coltiné Donovan Mitchell sur plusieurs possessions. Et principalement en fin de partie. Avec même l’interception clé alors que la superstar du Jazz drivait vers le cercle pour essayer d’arracher la prolongation. Une action presque aussi importante que le panier pour la gagne de Nikola Jokic.

L'interception clutch de Gary Harris

Après deux semaines de furie offensive, avec des cartons monumentaux de Mitchell et Jamal Murray, la série a pris une tournure beaucoup plus défensive sur ce septième match. 80 à 78 pour Denver. Même pas 160 points inscrits. Surveillés de près, les deux pistoleros n’ont évidemment pas assez aussi adroits : respectivement 9 sur 22 et 7 sur 21. Et Gary Harris est l’un des facteurs centraux de cette défense rugueuse des Nuggets. 2 blocks en plus de son interception hier soir.

« La raison pour laquelle je l’apprécie autant c’est parce que je le considère comme l’un des meilleurs ‘two way players’ de la NBA », ajoute son coach.

Un peu exagéré. Devant lui dans la hiérarchie, il y a des garçons comme Kawhi Leonard ou Paul George. Justement ses adversaires en demi-finales de Conférence. Pour battre les Los Angeles Clippers, les troupes de Malone devront défendre avec acharnement sur ces deux superstars. Gary Harris est taillé pour le job. Il a le physique. La taille, la mobilité, les muscles et la robustesse. L’un des facteurs X de Denver. Mais pour faire chuter une armada aussi impressionnante que celle des Californiens, il faudra aussi sans doute mettre quelques filoches.

Les Nuggets, une victoire qui les propulse dans l’Histoire de la NBA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest