Giannis veut que les Bucks gardent Jabari Parker

Déterminé à jouer le titre avec les Bucks, Giannis Antetokounmpo espère que sa franchise fera le nécessaire pour conserver Jabari Parker cet été.

N.SPar N.S | Publié
Giannis veut que les Bucks gardent Jabari Parker

La saison désormais terminée suite à ce game 7 perdue face à Boston, les Milwaukee Bucks doivent désormais se tourner rapidement vers les échéances estivales. Incapables de franchir un tour de playoffs depuis quatre saisons (sans compter une non qualification en 2015/2016), une vraie réflexion doit être menée pour savoir ce qu'il manque à cette franchise. Le franchise player trouvé en la personne de Giannis Antetokounmpo, les dirigeants ont pas mal oeuvré ces derniers temps en attirant Eric Bledsoe cet hiver, mais également en draftant Malcolm Brogdon, meilleur rookie de l'an passé, mais aussi Jabari Parker il y a quatre ans.

Ce dernier dossier est d'ailleurs passablement compliqué pour les dirigeants. De joueur censé être le visage du Wisconsin dans l'univers NBA, le #2 de la Draft 2014 a vu sa première partie de carrière totalement perturbée par deux ruptures des ligaments croisés. Lors de ses quatre premières années, il n'a disputé que 183 rencontres sur 328 possibles. Soit à peine plus de la moitié.

Giannis met la pression à son GM

Dans ces circonstances, et vu son impact lors de son retour, il n'est pas interdit de penser que les Bucks ne lui donneront pas beaucoup d'oseille, lui qui sera free agent protégé. Cependant, Jabari Parker peut compter sur le soutien indéfectible de son leader grec.

"Il n'ira nulle part. Il va rester ici et sera prêt pour la saison prochaine. Nous sommes tous excités à l'idée de jouer dans la nouvelle salle. Tout le monde prendra du plaisir", a-t-il expliqué.

Une sortie qui ne doit pas être prise à la légère par l'état-major de Milwaukee, surtout après l'épisode Jason Kidd qui avait énormément contrarié Giannis Antetokounmpo.

"Je veux juste qu'il fassent les bonnes choses pour que l'on gagne. C'est tout et c'est tout ce qui m'importe. Je me soucie de revenir et gagner des matches. Au final, il y a juste une ligne à tracer 'Pouvez-vous m'aider ? Ou ne le pouvez vous pas ?'. Par dessus-tout, notre but est de devenir l'une des meilleures équipes à l'Est, et gagner le titre."

La balle est maintenant dans le camp du jeune GM Jon Horst, qui pourra de toute manière matcher toutes les offres pour l'ancien de Duke. Pense-t-il que son ailier fort puisse revenir à son niveau de 2016/2017 où il tournait à 20 points de moyenne avant de se blesser ? Là est toute la problématique.

 

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest