105 LAC
113 GSW
85 ORL
107 TOR
98 OKC
111 POR

Le GM des Phoenix Suns prolongé d’un an

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Phoenix reste l’une des plus mauvaises franchises de la NBA. Pourtant, les Suns viennent de confirmer leur GM Ryan McDonough pour encore un an.

McDonough a encore un an pour faire ses preuves.
McDonough a encore un an pour faire ses preuves.

Quand une franchise va mal, la tendance est davantage au changement qu’à l’immobilisme. Chez les Phoenix Suns, on penche davantage pour la seconde option. Le general manager Ryan McDonough vient d’être confirmé pour une année supplémentaire.

Arrivé lors de la compagne 2013-14, le GM affiche pourtant des résultats décevants. Lorsqu’il arrive, la franchise boucle une saison dans le positif. Par la suite, les bilans ont toujours été dans le négatif en terme de victoire.

« Evidemment, le bilan est un peu décevant au vu des attentes suscitées quand nous avons commencé l’année, concède McDonough. Récemment, nous avons été encouragés par le progrès de certains jeunes joueurs. Depuis le All-Star break, plusieurs gars qui n’avaient pas l’opportunité de jouer beaucoup, ou pas du tout, ont eu cette chance et l’ont saisi. Je pense que c'est de bon augure pour le futur. »

Si ces conclusions peuvent susciter des regrets chez les fans des Suns, Ryan McDonough se veut rassurant. Il assure notamment que l’été prochain sera déterminant pour franchir un palier.

« Nous aurons un haut lottery pick, nous aurons deux choix de second tour également. Il y a beaucoup de cap space donc nous aurons des options pour cet été. Nous avons un plan en tête afin de continuer à ajouter via la draft et construire avec la jeunesse. Mais nous allons aussi regarder les potentielles options chez les free-agents. Enfin, la moins prévisible de toutes, évidemment, est le trade et ce qui pourrait bousculer notre chemin. »

Le GM de Phoenix annonce en tout cas une intersaison très prometteuse. Pour cela, il faudra aussi qu’il règle le cas de certains joueurs dans le flou comme Brandon Knight ou Eric Bledsoe.