Gordon Hayward aux Hornets, un pari déjà réussi

Gordon Hayward aux Hornets, un pari déjà réussi

Gordon Hayward joue tout simplement le meilleur basket de sa carrière depuis qu'il a rejoint les Charlotte Hornets pendant l'intersaison.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les Charlotte Hornets ont fait un pari à 120 millions de dollars sur Gordon Hayward. Et tout le monde s’est foutu de leur gueule (enfin presque) (pas nous). Mais trois semaines après le coup d’envoi de la saison, le contrat du bonhomme ne paraît plus si ridicule. Plus du tout même. Parce que l’ancien All-Star n’a pas seulement retrouvé son niveau de jeu : il joue le meilleur basket de sa carrière.

Gordon Hayward aux Hornets, pourquoi c’est (presque) un bon move

Le joueur de 30 ans est en pleine confiance. Et c’est justement ce qui lui manquait depuis sa grave blessure à la cheville en 2017. Il a passé trois saisons aux Boston Celtics en cherchant à retrouver des sensations et son état de forme, avec la pression de son contrat et des ambitions de la franchise du Massachussetts.

Là, il joue libéré et ça fait toute la différence. Hayward a par exemple inscrit 34 nouveaux points hier soir, menant ainsi son équipe à la victoire contre les New York Knicks (109-88). La quatrième de suite pour les frelons, qui affichent un bilan positif de six succès en onze rencontres. L’exercice est encore long mais c’est prometteur.

« Je prends vraiment plaisir à jouer avec mes nouveaux coéquipiers et sous les ordres des coaches. Je vis de très bons moments. Il faut juste que l’on continue à jouer dur et les victoires suivront », confie l’intéressé.

Gordon Hayward lancé sur les bases de sa meilleure saison en carrière

Première option offensive des Hornets, Gordon Hayward retrouve le rôle qui était le sien au Jazz. Et avec la même réussite. Hier soir, ses 28 points en première période ont mis ses coéquipiers sur les bons rails. Le tout sans quasiment rater un tir (8 sur 12 avant la pause).

« C’est pour ça que l’on a fait venir Gordon ici », note le coach, James Borrego. « Il était agressif et il a donné le ton. Il comprend l’importance de chaque match. »

Pour l’instant, le vétéran affiche tout simplement quelques unes de ses meilleures moyennes en carrière. 22,5 points (record perso), 50,3% aux tirs, 40% à trois-points malgré 5 tentatives par match, 5,2 rebonds et 4 passes. Il faut encore que son corps tienne le coup toute la saison. Mais Gordon Hayward est en train de donner raison aux Hornets d’avoir cru en lui.

Gordon Hayward, un carton pour justifier 120 millions

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest