Gregg Popovich encense à son tour Kristaps Porzingis

Auteur de 28 points et 11 rebonds face aux San Antonio Spurs, Kristaps Porzingis a justifié le bel hommage que lui a rendu Gregg Popovich avant la rencontre.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Gregg Popovich encense à son tour Kristaps Porzingis
Battus sur le fil par les Spurs la nuit dernière, les New York Knicks ne sont pas passés loin de réaliser le casse du siècle à l'AT&T Center où les Texans n'ont plus perdu depuis désormais 22 rencontres. Héroïques, les joueurs de Big Apple ont pu compter sur un Kristaps Porzingis de gala, auteur 28 points et 11 rebonds à 11/21 aux shoots. Excellent face à la paire LaMarcus Aldridge-Tim Duncan, le nouveau chouchou du Madison Square Garden a une nouvelle fois impressionné les observateurs ainsi que le coach du camp adverse qui n'a pas attendu la fin de la partie pour rendre hommage au phénomène.
« De ce que j’ai vu, c’est un jeune homme très spécial », a expliqué Gregg Popovich, interrogé par le New York Post avant le match.
« Ils ont été astucieux dans le sens où ils ont vu ce qu’il pourrait devenir. Il faut saluer son agilité, son sens du jeu et ses qualités. Je pense qu’il deviendra un grand joueur. Il a un sacré talent. Il a l’intelligence, les qualités et c’est un compétiteur. »
Touché par les compliments du gourou des Spurs, le rookie letton entend désormais tout mettre en oeuvre pour poursuivre sa progression après des débuts chez les professionnels plus qu'encourageants.
« Entendre ça de la part d’une légende, qui voit du potentiel en moi… Maintenant c’est à moi de faire le boulot pour devenir un bon joueur », a confié le géant.
A son aise aux shoots (52,4% sur l'ensemble de partie), Kristaps Porzingis indiquait après le match avoir profité du fait que Tim Duncan défende sur lui pour tenter davantage sa chance aux shoots. Un pari qui s'est révélé payant puisque le rookie letton a finalement conclu sa soirée avec un joli 4/5 à mi-distance et un 3 sur 7 à 3-points.
« Ce n’était pas notre plan de jeu », indiquait-il toutefois après sa belle performance. « J’avais le sentiment qu’il fallait que je sois plus agressif. A de nombreuses reprises, Tim Duncan s’est retrouvé à défendre sur moi dans le périmètre et j’ai voulu en profiter. J’ai essayé d’être agressif et mes shoots sont rentrés. Ils ont eu confiance et ils ont continué à me donner le ballon. Ils ont cru en moi. »

Les Highlights de Kristaps Porzingis (28 pts, 11 rbds)

https://www.youtube.com/watch?v=cf-2QkUH50E
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest