99 BOS
91 IND
120 MIL
99 DET
118 HOU
98 UTA

Tournoi NCAA : Ja Morant frappe déjà fort !

BasketSessionPar BasketSession Publié

La première journée du Tournoi NCAA a été marquée par la performance de Ja Morant pour qualifier Murray State grâce à un triple-double.

Ils n'étaient que 7 à avoir réussi un triple-double dans l'histoire du Tournoi NCAA depuis que les passes sont comptabilisées : Draymond Green, Cole Aldrich, Dwyane Wade, Andre Miller, David Cain, Shaquille O'Neal et Gary Grant. Ja Morant est devenu le 8e et en a profité pour montrer qu'il avait les épaules pour faire avancer Murray State dans cette campagne. Opposés à Marquette et son sniper Markus Howard, les Racers se sont qualifiés grâce à une performance électrisante de leur meneur et un beau match collectif. Morant, qui rien qu'avec ce match a sans doute sécurisé sa place dans le top 3 de la prochaine Draft, était au four et au moulin : 17 points, 16 passes et 11 rebonds, à la manière d'un Russell Westbrook à échelle universitaire.

Les comparaisons ne sont pas souvent pertinentes, mais l'explosivité et la vision du jeu de Morant font forcément penser à des joueurs établis comme le MVP 2017 ou John Wall. Il lui faudra développer un shoot un peu plus fiable pour percer immédiatement en NBA, mais le talent et l'excitation sont là. A lui de les entretenir au prochain tour contre Florida State (#4) qui s'est défait de Vermont.

Le reste de la première journée

Comme toujours, d'autres petits upsets ont marqué le début de ce Tournoi NCAA. Louisville (#7) est tombé face à Minnesota (#10), Baylor (#9) a dominé Syracuse (#8) - sale période pour Jim Boeheim, décidément - et Florida (#10) s'est imposé contre Nevada (#7). Pour le reste, la hiérarchie a été respectée.

Sans surprise, Gonzaga a écartelé la petite fac de Fairleigh Dickinson pour son entrée en matière dans le Tournoi NCAA. Les Zags, n°1 de leur partie de tableau, menaient déjà 52-17 à la pause et on pu tranquillement se mettre en jambes et finir sur une victoire 87-49. Rui Hachimura a inscrit 21 points et confirmé son statut d'option offensive n°1, mais on a surtout retenu la bonne entrée en matière de Killian Tillie.

Le Français a inscrit 17 points à 7/8 et a offert 4 passes décisives à ses partenaires en 18 minutes. Mieux, l'ancien pensionnaire de l'Insep s'est offert l'un des plus beaux dunks de ce début de compétition face à deux adversaires venus tenter de le gêner.

---

Quelques têtes de série se sont fait peur, notamment Michigan State, mis en difficulté par la fac de Bradley (76-65), au point de faire dégoupiller Tom Izzo, furax contre son joueur Aaron Henry. Du coaching... à l'ancienne.

Louisiana State (#3) a bien failli tomber contre Yale (79-74) et Auburn (#5) ne l'a emporté que d'un point contre New Mexico State (#12)...

Voilà à quoi ressemble le bracket avant la deuxième journée et l'entrée en lice, notamment, de Duke.