Perkins allume James Harden : « Tout le monde s’est sacrifié, sauf lui ! »

L'histoire remonte à 8 ans, mais Kendrick Perkins n'a toujours pas digéré le départ de James Harden d'Oklahoma City. Pour l'ancien pivot, c'est lui qu'il faut blâmer.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Perkins allume James Harden : « Tout le monde s’est sacrifié, sauf lui ! »

Dans 30 ans, on se demandera encore sans doute combien de titres NBA aurait pu gagner Oklahoma City si James Harden était resté au Thunder en 2012, après les Finales perdues contre Miami. L'histoire s'est déroulée autrement. C'est visiblement pour 5 millions de dollars de plus réclamés par Harden que Sam Presti et la direction d'OKC ont décidé de passer à autre chose et de trader le futur MVP aux Houston Rockets dans une transaction assez dramatique avec le recul : OKC a récupéré Kevin Martin, Jeremy Lamb, deux premiers tours de Draft qui sont devenus Steven Adams et Mitch McGary, et un deuxième tour de Draft qui est devenu Alex Abrines.

Kendrick Perkins faisait partie de cette équipe du Thunder. "Perk" était l'un des rares joueurs expérimentés du vestiaire et n'a toujours pas digéré le départ de James Harden, qu'il impute... au joueur lui-même.

"Tout le monde s'est sacrifié, sauf James. Russ a signé son extension. Kevin l'avait fait avant lui. Pareil pour Serge et moi. On attendait plus que James. Pour être franc, tout le monde a renoncé à plus d'argent. Russ, Kevin, Serge et même moi. J'avais une proposition à 55 millions de dollars sur cinq ans pour signer à Golden State, mais j'ai décidé de rester", a expliqué Perkins sur ESPN.

Derrière, OKC n'a plus jamais atteint les Finales. Deux membres éminents de l'équipe ont tout de même réussi à débloquer leur palmarès en NBA par la suite. Kevin Durant a quitté la franchise en 2016 pour rejoindre les Golden State Warriors et remporter deux bagues en trois ans. Serge Ibaka a été tradé à Orlando avant d'atterrir à Toronto et soulever le trophée Larry O'Brien la saison dernière. Russell Westbrook, lui, a gagné un titre de MVP en tant que dernier survivant de l'épopée de 2012, avant d'être tradé aux Houston Rockets avec James Harden.

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest