James Harden s’embrouille avec un coéquipier, bonne ambiance à Houston

James Harden en a déjà marre. Les derniers jours ont été un peu tendus à l'entraînement entre lui et ses coéquipiers.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
James Harden s’embrouille avec un coéquipier, bonne ambiance à Houston

C'est la joie et la bonne humeur chez les Houston Rockets. Tout le monde a bien accepté le retour de James Harden et est ravi de pouvoir jouer avec un MVP et l'un des meilleurs jo... Non, on plaisante. L'atmosphère est apparemment bien pourrie et l'arrière barbu est évidemment au coeur du souci. On le sait, Harden veut absolument quitter Houston et rejoindre l'une des places fortes de la Conférence Est.

Petit souci, Rafael Stone, le General Manager des Rockets, attend une contrepartie très élevée, qui a notamment poussé le Miami Heat à lâcher l'affaire. Dans un article paru ce jour dans The Athletic, Shams Charania révèle que les nerfs sont à vif dans le groupe, avec un James Harden particulièrement tendu.

Selon l'insider, Harden a eu plusieurs prises de bec et altercations verbales avec des coéquipiers lors des entraînements de dimanche et de lundi. Lors de l'une d'entre elles, il aura fini par balancer un ballon en direction du rookie en provenance du championnat australien Jae'Sean Tate.

James Harden à Miami, il faut oublier

Il n'y a évidemment pas que chez les Rockets que des coéquipiers s'accrochent. C'est le quotidien d'un vestiaire, parfois même entre camarades ensemble depuis des années dans l'équipe. Mais ce qui interpelle visiblement l'entourage de l'équipe, c'est que même dans des situations un peu moroses par le passé, James Harden a toujours fui le conflit et n'a jamais manifesté de frustration particulière lors des entraînements.

Le fait qu'il soit directement impliqué dans les prises de tête de ces derniers jours montre bien son mécontentement et sa frustration. Il n'a pas envie d'être là, mais doit quand même faire le job jusqu'à ce que sa situation se décante. A cette heure, Houston a toujours le contrôle du dossier, puisque l'intéressé ne sera pas en fin de contrat avant 2022. Les Texans peuvent raisonnablement attendre la prochaine deadline des trades ou même la saison entière s'ils ont vraiment envie de prendre leur temps...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest