110 IND
106 TOR
123 BOS
103 CLE
114 BKN
110 ORL
99 MIA
111 LAC
110 NYK
114 HOU
122 PHI
120 SAS
101 CHI
121 ATL
107 MEM
118 CHA
107 MEM
118 CHA
94 NOP
98 DET
114 UTA
108 DEN

Jimmy Butler fait déjà des siennes…

BasketSessionPar BasketSession Publié

Il n’aura fallu que deux mois à Jimmy Butler pour gueuler sur son rôle dans l’attaque des Philadelphia Sixers et s’en prendre verbalement à Brett Brown.

Avec tout le drama qui a entouré ses velléités de quitter les Minnesota Timberwolves, beaucoup se demandaient si faire venir Jimmy Butler n’était pas un pari risqué pour les Philadelphia Sixers. Il n’aura finalement fallu que deux mois pour que l’ancien Bull fasse savoir qu’il n’était pas content de son rôle.

Ramona Shelburne et Adrian Wojnarowski d’ESPN relatent en effet qu’il y a de la tension en coulisses entre le joueur et son coach Brett Brown :

« Le All-Star des Philadelphia Sixers Jimmy Butler a contesté le coach Brett Brown de manière agressive au sujet de son rôle en attaque, compliquant ainsi une alchimie déjà fragile dans la hiérarchie du Big Three de l’équipe, des sources ont indiqué à ESPN », écrivent-ils.

« Butler a contesté ouvertement Brown et son système, y compris lors d’une séance vidéo récente à Portland que certains témoins ont considéré comme ‘irrespectueuse’ et dépassant la relation normale entre un joueur et un coach. »

Avec lui, les Sixers sont à 15-6, et seulement à 10-8 sans lui. Mais il tourne à 18 pts à 46,2% et c’est la première fois depuis 2013-14 qu’il marque moins de 20 points par match. De franchise player aux Bulls, il est passé à troisième scoreur à Philly derrière Joel Embiid et JJ Redick, alors que l’attaque est gérée par Ben Simmons.

Selon les deux insiders, Jimmy Butler a exprimé à ses coéquipiers son désir de jouer dans un système plus traditionnel de pick-and-roll et d’isolation, plutôt que de trouver sa place dans l’attaque actuelle de Philly. Il aurait déjà rencontré Brett Brown et son staff, ainsi que le GM Elton Brand pour trouver des solutions.

Cette situation est un vrai défi pour les Philadelphia Sixers. Surtout que Jimmy Butler n’est pas le seul joueur majeur à être mécontent de son rôle. Ces révélations interviennent en effet un mois après une sortie de Joel Embiid révélatrice des problèmes d’alchimie dans le groupe. Il avait notamment fait comprendre qu’il n’appréciait pas la façon dont on le faisait jouer et les ajustements qu’il avait dû opérer depuis le trade. Rien de grave à l’époque, tant il est logique que la phase d’intégration d’un joueur du calibre prenne un peu de temps et déstabilise l’équipe.

Brett Brown savait qu’il ne serait pas facile de créer une alchimie rapidement avec trois joueurs comme Joel Embiiid, Ben Simmons et Jimmy Butler. Mais vu l’historique de ce dernier, qui a quand même testé les limites de ses coéquipiers, de ses coaches et de ses dirigeants dans ses deux précédentes équipes, la situation s’avère, avec ses révélations, plus délicate que prévu à gérer.

Forcément, les rumeurs sur son futur devraient s’amplifier dans les jours qui viennent. Jimmy Butler peut devenir free agent cet été (il a une player option) et les Sixers préféreraient lui signer une extension. Mais, toujours selon les deux insiders, les autres équipes pensent que le joueur risque plutôt de vouloir rencontrer les teams intéressées en juillet. S’il préfère sans doute signer un deal plus lucratif avec les Sixers, Butler pourrait avoir des envies d’ailleurs si les questions sur son rôle ne sont pas résolues.

Rien d’alarmant pour l’instant puisque l’équipe et Brett Brown ont l’air disposé à trouver la meilleure manière de l’intégrer. Mais on va suivre avec attention la suite des événements…