Jimmy Butler sait se comporter en patron

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Discret lors du Game 1, Jimmy Butler a réagi avec une performance digne de son statut pour mener les Philadelphia Sixers à la victoire cette nuit.

Joel Embiid était gêné par la gastro-entérite. Il a tout de même tenu à jouer, mais sans être en mesure d’avoir son impact habituel. Il est alors allé voir Jimmy Butler.

« Je lui ai dit qu’il devait nous porter. Et il l’a fait. C’était incroyable », commentait le Camerounais après le Game 2 remporté par les Philadelphia Sixers contre les Toronto Raptors (94-89).

L’ancien joueur des Chicago Bulls et des Minnesota Timberwolves n’est effectivement pas du genre à se cacher quand on fait appel à lui. Incité à porter les siens, il a répondu présent. 30 points, 11 rebonds et 5 passes décisives postés pour permettre aux Sixers d’égaliser dans cette demi-finale de Conférence contre les Raptors. Jimmy « Buckets » a même tenu tête à Kawhi Leonard (35 pts). Histoire de rappeler qu’il reste l’un des meilleurs joueurs du championnat.

« C’était James Butler », clamait haut et fort Brett Brown, plus tard repris par son joueur qui lui a rappelé son vrai prénom. « Un adulte dans la salle. »

L’homme de Philly, une équipe menée par deux jeunes stars, Joel Embiid et Ben Simmons. Mais les deux gaillards n’ont pas l’expérience de Jimmy Butler. Quand les enjeux sont importants, il finit toujours par pointer le bout de son nez. Et c’est exactement pour ça que les dirigeants des Sixers l’ont fait venir. Butler a parfois été critiqué pour son leadership mais il se tient à carreau depuis son arrivée en Pennsylvanie. Il laisse les reines à ses jeunes camarades. Mais ça ne l’empêche pas d’assumer un rôle de patron quand il faut. Notamment dans le « money time ». Encore 12 points dans le dernier quart temps hier soir. Il a permis aux Sixers de tenir bon. Et c’est ce dont ils avaient besoin pour se réveiller après un Game 1 complètement raté.

« Jimmy Butler est un grand joueur. Il n’allait pas rester discret toute la série », confiait Nick Nurse, le coach battu.

Reste à savoir sur combien de matches Butler va pouvoir porter cette équipe de Philadelphie.