Joakim Noah, taille patron

Joakim Noah a réalisé un match de titan cette nuit (24-14 et 6 blocks) pour propulser les Chicago Bulls vers le deuxième tour des playoffs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Joakim Noah, taille patron
"Nous allons nous rendre à Brooklyn et nous allons gagner". Joakim Noah avait prévenu. Malgré les absences Luol Deng, Derrick Rose et Kirk Hinrich (sans même compter Nate Robinson et Taj Gibson, tous les deux malades) le Français, lui même sur une jambe, croyait en ses Chicago Bulls. Légèrement éclipsé en fin de saison, en raison de sa voûte plantaire, Jooks a repris son rôle de patron de la franchise quand il le fallait :
"Joakim Noah a joué le meilleur match de sa saison au meilleur moment", résumait Nate Robinson à Yahoo ! Sports.
24 points, 14 rebonds (7 offensifs), 6 blocks (sixième joueur de l'histoire à réaliser un tel match), le tout sans déchets et avec une énergie débordante, comme d'habitude. Sauf que Joakim Noah s'est muté en leader cette année, il est bien plus qu'un "energizer". S'il booste toujours autant son équipe par ses cris, ses encouragements et son envie de vaincre, le pivot des Bulls a ajouté des cordes à son arc. En l'absence de Derrick Rose, il détient les clés de Chi-Town. Leader en défense, il organise le jeu en attaque, définissant une nouvelle position sur le parquet : le point center. Dans la majorité des systèmes de Tom Thibodeau, Jooks se retrouve ballon en main pour distribuer la gonfle aux scoreurs que sont Carlos Boozer, Marco Belinelli et Nate Robinson. Malgré les deux dernières défaites infligées par les Nets, Joakim Noah n'a jamais rien lâché. Il était partout cette nuit, comme si chaque tir raté par les Bulls terminait dans les longs bras du Français. 7 rebonds offensifs au total pour le pivot et une multitude de deuxième chances pour Chicago.
"C'est incroyable", s'est simplement exclamé Tom Thibodeau à propos de la performance de son héros.
Deron Williams, abattu, ne pouvait que saluer l'impact du pivot chevelu de 2,11 m :
"Ils ont eu plein de rebonds offensifs, plein de paniers faciles. Joakim Noah nous a tué aux rebonds. Ils nous ont rentré dedans et on n'a pas su répondre à ça. Noah est un guerrier. Il a fait un match monstrueux et on n'a rien pu faire contre lui."
Joakim Noah a guidé les Bulls tout au long de la rencontre. Le natif de New York a presque éliminé la franchise de Big Apple à lui tout seul sur ce match décisif. Le héros du soir pouvait rejoindre sa maman au centre du parquet pour un séance de câlins bien méritées après 41 minutes d'effort (temps de jeu limité vous avez dit ?) :
"Je m'en souviendrai toute ma vie", s'est enthousiasmé Jooks.
Les supporteurs des Bulls ne sont pas prêts non plus d'oublier le match de mammouth de leur pivot. Si le deuxième tour face à Miami s'annonce être une mission quasi-impossible, les fans peuvent compter sur Joakim Noah pour se battre jusqu'au bout.
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest