Joel Embiid pense que tout ira mieux pour lui, Ben Simmons et Philly après le All-Star Game

Malgré une première moitié de saison délicate tant pour lui que son équipe, Joel Embiid pense que tout rentrera dans l'ordre après le All-Star Game

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Joel Embiid pense que tout ira mieux pour lui, Ben Simmons et Philly après le All-Star Game

Deux fois demi-finalistes de conférence en 2018 et 2019, les Sixers veulent cette fois-ci passer ce cap pour atteindre les Finales NBA, ce qui serait une première depuis l'épopée d'Allen Iverson et cie en 2001. Sur le papier, c'est clinquant avec un cinq majeur de très haut niveau. Les recrutements d'Al Horford et Josh Richardson, plus la prolongation max de Tobias Harris vont dans ce sens. Sauf que la réalité du terrain est tout autre. Si défensivement, tout va bien (4e de la ligue dans ce secteur), la partie offensive est loin d'être au niveau (20e attaque NBA). Cette équipe manque cruellement de banc, de shooteurs, de créateurs extérieurs et tout simplement de complémentarité. Joel Embiid, Al Horford et Tobias Harris se marchent sur les pieds, pendant que Ben Simmons n'a toujours pas envie de dégainer derrière l'arc. Ce qui crée un bel embouteillage dans la raquette et donc peu de spacing. Sans parler des problèmes de vestiaire.

Résultat, après 55 matches, Philly n'est que 5e à l'Est et cumule déjà 21 défaites. On est loin du bilan d'un candidat au titre. La pause du All-Star Game va-t-elle permettre à tout le monde de trouver certaines solutions ? Brett Brown a déjà fait un changement majeur en mettant Horford sur le banc au profit de Furkan Korkmaz. Et pour Joel Embiid, dont la connexion avec Ben Simmons fait parler, ce break va permettre de remettre les pendules à l'heure, en particulier pour le binôme star de Pennsylvanie.

"Quand vous regardez les deux dernières années, ce n'était pas un problème. Ça l'est aujourd'hui parce que notre attaque est horrible. Ça ira définitivement mieux après le All-Star Break. Je veux dire, regardez les deux dernières saisons, ce que nous étions capables de faire. Je pense que ça peut marcher et que ça va marcher", explique-t-il.

Sauf que ce qui faisait que son duo avec l'Australien fonctionnait bien est parti l'été dernier. Les pertes de JJ Redick, Jimmy Butler et du sous-estimé TJ McConnell ont déréglé tout le collectif. Et c'est aujourd'hui cette symbiose entre les deux All-Stars de l'équipe qui en pâtit sévèrement. Mais comme son compère, Ben Simmons reste optimiste quant à cette deuxième partie d'exercice.

"Tout n'est pas parfait. J'adore jouer avec Joel. C'est un talent incroyable, un gars que je respecte pour son jeu et je sais qu'il pense la même chose de moi. Nous continuons à avancer dans le droit chemin. Il y a beaucoup de choses que nous n'avons pas encore essayé. Nous avons beaucoup de talent et c'est effrayant de voir à quel point nous pouvons devenir bons". 

Reste maintenant à transformer ce potentiel en succès le plus rapidement possible.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest